Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/04/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAITRE DE LA MORT DE LA VIERGE DE COLOGNE


Ecole allemande

La Vierge feuilletant un livre

Dessin

TECHNIQUES :
encre brune - plume

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
11 DR/ Verso

Anciens numéros d'inventaire :
1102

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille II

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAITRE DE LA MORT DE LA VIERGE DE COLOGNE

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME ALLEMAND fin XVè s
C. Scailliérez, 1991
MAITRE DES RONDS DE COBOURG
Michael Roth, 1988

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Plume et encre brune. Inscriptions à la plume et encre brune : sur le baldaquin : « S MARIA ANNA », et « blo ».
Dimensions à la feuille : H. 00,307m ; L. 00,217m

HISTORIQUE :
Collection Henri Duval, Liège ; vente Amsterdam, Muller & Cie, 22-23 juin 1910, n° 229 ; acquis à cette vente par Danlos pour Edmond de Rothschild.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Considéré comme oeuvre d'un artiste allemand vers 1475 lors de la vente Duval (1910, n° 229). Pour Roth (1988, n° 118), il s'agit d'une copie du Maître des ronds de Cobourg d'après une peinture, plutôt néerlandaise qu'allemande. La composition la plus proche, à son avis, probablement exécutée vers 1470 à Utrecht, est la Sainte Anne trinitaire d'Utrecht (Museum Catharijneconvent, Inv. ABM s57, peut-être plutôt vers 1490-1500). Il n'exclue pas non plus un rapprochement avec un vitrail de Wimpfen am Berg, sans doute créé après 1500, dont les types physiques et certains détails des vêtements des saintes sont comparables. Pour Reynaud (1974, n° 12), le dessinateur n'a pas copié, comme au recto, une composition du Maître de saint Barthélemy, mais s'est sans doute inspiré d'un artiste différent. Pour Scailliérez (1991, p. 27), la composition, dans laquelle les personnages sont placés derrière un rebord sur lequel reposent un coussin et un livre, fait penser à la "Vision de saint Bernard" de Joos van Cleve (Paris, musée du Louvre, département des Peintures R.F. 2230), mais son archaïsme et le type des figures désignent le dessin comme une oeuvre d'un artiste colonais de la fin du XVe siècle. Bibl.: cat. vente Muller & Cie, Amsterdam, 22-23 juin 1910. Dessins anciens. Collection M. Henri Duval de Liège et dépendant de quelques autres provenances, p. 40, n° 229 ; Nicole Reynaud, Les Primitifs de l'Ecole de Cologne, cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1974 (Les dossiers du département des Peintures ; 9), n° 12 ; Michael Roth, Die Zeichnungen des « Meisters der Coburger Rundblätter », diss. Berlin 1988 (non publiée), n° 118 p. 273-275 ; Cécile Scailliérez, Joos van Cleve au Louvre, Paris, 1991 (Les dossiers du département des Peintures ; 39), p. 27. Bibl.:

INDEX :
Collections : Muller - Duval
Lieux : Utrecht, Museum Catharijneconvent, oeuvre en rapport, Wimpfen am Berg, oeuvre en rapport
Personnes : Anne, sainte - Vierge Marie - Jésus Enfant

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 1