Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 09/11/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

OLMUTZ Wenzel von


Ecole allemande

Coupe à couvercle

1483

Dessin

TECHNIQUES :
encre noire - lavis brun - pierre noire - rehauts d'or - rehauts d'argent - plume

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
57 DR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
774

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille VI

ATTRIBUTION ACTUELLE :
OLMUTZ Wenzel von

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Plume et encre noire, aquarelle avec rehauts d'argent et rehauts d'or, sur esquisse à la pierre noire. Filigrane : tête de boeuf avec hampe, fleur et triangle (variante de Briquet 14873).
Dimensions à la feuille : H. 00,287m ; L. 00,125m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Ce dessin semble reproduire la coupe réalisée plutôt qu'être la préparation pour la gravure (319 LR). Orné de couronnes de feuillles enroulées, dun calice épineux de chardon et de graines de grenade, ce gobelet à godrons rappelle la production des orfèvres de Nuremberg, notamment la coupe du Kunsthistorisches Museum de Vienne réalisée peut-être à partir d'un dessin de Dürer (Nuremberg, 1971, n°665, repr. p. 369). Elle est à mettre en rapport avec la coupe de la Prostituée de Babylone publiée par Dürer en 1498 (inv. L 36 LR, folio 54 bis et ter) et les six gobelets dessinés pour son père Albrecht Dürer le Vieux. On peut comparer ce dessin avec la gravure d'I. van Meckenem, 'Femme tenant une coupe à couvercle (500 LR) d'après la 'Vierge folle' de Schongauer. (E. Starcky, dans cat. exp. Dessins de Dürer et de la Renaissance germanique, Paris, musée du Louvre, 1991-1992, n° 18, p. 34)

INDEX :
Lieux : Vienne, Kunsthistorisches Museum, oeuvre en rapport
Personnes : Dürer, Albrecht, gravure en rapport - Meckenem, Israël van, oeuvre en rapport
Sujets : coupe

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 4