Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RIPANDA Jacopo


Ecole vénitienne

Triomphe de Scipion

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 8257, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII3275
MA3104

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RIPANDA Jacopo
G. Fiocco

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PERUZZI Baldassarre Tommaso
MANTEGNA Andrea
FRANCIA Francesco

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à PELLEGRINO da San Daniele
F. Reiset, 1866
Attribué à COSTA Lorenzo le Vieux
F. Reiset, 1866
BAZZI Giovanni Antonio
Passavant, J. D.

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun. Sur deux feuillets collés ensemble.
H. 00,327m ; L. 00,492m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, III, n° 219 (Mantegna) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales antérieurement à la Révolution est attestée par les timbres MN et R¿F. [L. 1899, L. 2207], apposés par l'administration des musées lors du récolement effectué en 1794. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 448 desseins des escoles de Venise et Lombardie : 219 Une figure nue marssant sur de trophée et au costé 2 captifs avec quantité d'autre figures entiere portant de trophée a la plume sur de papier blan de 1 pied 9 1/2 pouce de long sur 1 pied 3 pouce de haut dudit [de André Montegna [Mantegna]]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.406, chap. : Ecole vénitienne, carton 27 N°. (...) Num¿ro : 3104. Nom du ma¿tre : Mantegna, Andrea. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Le triomphe de l'amour. Dessin à la plume. Il a été gravé pour Marc Antoine.Exposé en l'an 10, sous le n° 178, et en 1811, sous le n° 209. mention d'exposition barrée Dimensions : H. 39 x L. 49cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 2000francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Donné à Mantegna par Everhard Jabach, rangé parmi les feuilles de l'artiste par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été classé à Francesco Francia par F. Reiset (Inv. ms), qui a ensuite également avancé les noms de Lorenzo Costa et de Pellegrino da San Daniele ('Notices...', 1866-1900, n° 437). Attribué à Antonio Bazzi, dit Sodoma, par Passavant (Ibidem), il a été reclassé d'abord à Baldassarre Peruzzi en suivant une proposition de G. Frizzoni ('Arte italiana del Rinascimento', Milan, 1891, p. 199 ss., voir aussi in Ph. Pouncey, J. Gere, 'Italian Drawings..., Raphael and his circle', Londres, 1962, sous n° 237, p. 136) et ensuite à Jacopo Ripanda sur proposition de G. Fiocco [in L'Arte, XXIII (1920), p. 37], qui l'a mis en rapport avec les fresques de l'artiste au Palazzo dei Conservatori, à Rome. Cette attribution à été confirmée par S. Ebert-Schifferer (in cat. exp. Bologna e l'Umanesimo 1490-1510, Bologne, Pinacoteca Nazionale, 1988, n° 92, voir aussi R. Harprath in 'Biblioteca dei disegni vol. XVI : Maestri a Roma nel Cinquecento', Florence, 1978, n° 14) selon laquelle il s'agit d'un projet pour une composition non exécutée. Selon Ch. L. Frommel ('Baldassare Peruzzi als Maler und Zeichner', Vienne, 1967, n° 6), il a été expressément conçu pour être gravé par Marcantonio Raimondi (Bartsch XIV, p. 173, 213). Une copie d'après ce dessin est conservée à Dijon, collection His de la Salle.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Palazzo dei Conservatori, oeuvre en rapport, Dijon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Personnes : Scipion - Raimondi, Marcantonio+
Sujets : Triomphe de Scipion - Victoire - Histoire romaine
Techniques : encre brune - lavis brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 235