Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 29/03/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

STOSS Veit


Ecole allemande

La Vierge à la grenade

Gravure

TECHNIQUES :
burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
323 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
16551

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 26

ATTRIBUTION ACTUELLE :
STOSS Veit

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Signée en bas, à droite : f S avec une marque de tailleur de pierre
Dimensions à la feuille : H. 00,195m ; L. 00,117m

HISTORIQUE :
J. de Bammeville ; vente, Londres, 8-12 mai 1854, n° 572, à Colnaghi - Rev. John Griffith ; marque au verso (L. 1464) ; vente, Londres, 10 mai 1883, n° 232, à Thibaudeau pour le baron Edmond de Rothschild
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
D'après M. Lerhs (in 'Geschichte und Kritischer Katalog des Deutschen, Niederländischen und Französischen Kupferstichs im XV. Jahrhundert, Vienne, 1932, VIII, p. 263, n° 5), cette oeuvre appartient avec la Résurrection de Lazare (321 LR) et la Déploration (322 LR) à un premier groupe de gravures exécutées à Cracovie avant 1486, tandis que F. Koreny repousse cette production après 1500 (in 'Die Kupferstiche des Veit Stoss', Munich-Berlin, 1983, p. 156, fig. 103 ). Comme la Sainte Géneviève, c'est un projet pour une ronde bosse. F. Koreny la rapproche d'une sculpture, une Sainte Madeleine, datée vers 1470/1480, de l'églisse paroissiale de Bingen. Le traitement décoratif de l'ample drapé du manteau est une réminiscence du style du Maître E.S., tout particulièrement de la 'Vierge au serpent' ou de la 'Vierge à l'Enfant ' de Schongauer. Le même type de Vierge se retrouve dans les sculptures de Veit Stoss telle la 'Vierge du marché au vin' du Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg ou dans le bois polychrome du XVIe siècle, la Vierge à la grenade, conservé au musée de Huningue (M. Fuchs, La sculpture en haute Alsace à la fin du Moyen Age, 1456-1521, Colmar, 1987, n° 148, fig.85) (P. Jean-Richard in 'Graveurs allemands du XVe siècle', Paris, Musée du Louvre, octobre 1991- janvier 1992, p.85, n°54). Lire aussi P. Torres in cat. exp. 'Luzes do Norte; Desenhos e gravuras do Renascimento Alemão na Coleção Edmond de Rothschild', Sao Paulo, MASP, 2012, p. 57 et 60. Bartsch, 1808, p. 67, n° 3 ; Ottley, 1816, II, p. 627, n° 3, et p. 628, n° 3* ; Passavant, 1860-1864, II, p. 153, n° 6 ; Winzinger, 1951, repr. p. 57 ; Bartsch illustré, 1980, 8, p. 151, n° 3, repr. ; Hébert, 1982, I, p. 110, n° 449, repr. ; cat. exp. Paris, 1991-1992, p. 85, n° 54, repr.

INDEX :
Lieux : Nuremberg, Germanisches National Museum, oeuvre en rapport, Huningue, Musee historique, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie - Maître ES, oeuvre en rapport - Jésus Enfant - Schongauer, Martin, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 19