Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

SCHONGAUER Martin


Ecole allemande

La Nativité

Vers 1480/1490

Gravure

TECHNIQUES :
burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
189 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
604

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 18

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par SCHONGAUER Martin

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Signée en bas, au centre : M+S Filigrane : tête de profil (Lehrs, n° 72) ; rognée au trait carré ; infimes restaurations notamment dans le haut ; très légères taches jaunes
Dimensions à la feuille : H. 00,158m ; L. 00,157m
Dimensions au trait carré : H. 00,158m ; L. 00,157m

HISTORIQUE :
Comte***, Vienne ; vente, Paris, 25 février 1867 et j. suiv., n° 2539, à Holloway pour le baron Edmond de Rothschild
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Schongauer a gravé deux versions de la Nativité. La plus ancienne est une oeuvre de jeunesse appartenant à la série relative aux joies et aux douleurs de la Vierge. Elle représente une Adoration des bergers où l'artiste donne une grande importance à l'architecture (188 LR) (M. Lehrs, Geschichte und Kritischer Katalog des Deutschen, Niederländischen und Französischen Kupferstiches im XV. Jahrhundert, Vienne, 1925, V, n°5 ). Cette gravure a le même format que le 'Baptême du Christ', le 'Christ apparaissant à la Madeleine' (209 LR), le 'Christ bénissant la Vierge' (234 LR) et le 'Christ couronnant la Vierge' (235 LR). Un dessin à la plume, copie d'après Schongauer, est conservé à l'Albertina. Un bas relief polychrome du Musée du Louvre s'inspire de cette gravure (Fuchs, 1987, p. 264, n° 233), de même que la Vierge d'une Nativité du Schweizerisches Landesmuseum à Zürich (IN 40). Le panneau du retable peint pour l'église des Dominicains de Colmar ainsi qu'une autre Adoration de l'Enfant du volet d'Issenheim conservé au Muséee Unterlinden de Colmar, sont héritières de l'art de Schongauer. (Stange, 1955, VII, fig. 29). Lehrs mentionne de nombreuses copies gravées, dont celles, en contrepartie, par I. van Meckenem (Hollstein, 1986, XXIV, p. 8, n°23 et XXIV A, repr. p. 10) et Urs Graf (Hollstein, 1977, XI, p. 8, n°1, repr.) (P. Jean-Richard in 'Graveurs allemands du XVe siècle', Paris, Musée du Louvre, octobre 1991- janvier 1992, p.57, n°32). Bartsch, 1808, VI, p. 122, n° 5 ; Lehrs, 1925, V, p. 46, n° 4 ; Minott, 1971, p. 34, repr. p. 61, n° 4 ; Bartsch illustré, 1980, 8, p. 218, n° 5, repr. ; Hébert, 1982, p. 71, n° 200, repr. ; cat. exp. Paris, 1991-1992, p. 57, n° 32, repr.

INDEX :
Lieux : Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Collection Edmond de Rothschild, oeuvre en rapport, Colmar, église des Dominicains, oeuvre en rapport, Zurich, Schweizerisches Landesmuseum, oeuvre en rapport, Colmar, Musée Unterlinden, oeuvre en rapport
Personnes : Vierge Marie - Jésus Enfant - Meckenem, Israël van, oeuvre en rapport - Graf, Urs, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Nativité du Christ

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 12