Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/04/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

MAITRE DES SUJETS TIRES DE BOCCACE


Ecole flamande

La Fortune et la Pauvreté
Le Combat de la Fortune et de la Pauvreté

Gravure

TECHNIQUES :
burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
80 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
13697

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 10

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par MAITRE DES SUJETS TIRES DE BOCCACE

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Gravé par MAITRE DU LIVRE D'HEURES DE DRESDE
S. Mckendrick, 2003

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Filigrane : P gothique avec fleur (proche Briquet n° 8625) ; découpée suivant le cintre dans le haut.
Dimensions à la feuille : H. 00,207m ; L. 00,167m
Dimensions au trait carré : H. 00,206m ; L. 00,166m

HISTORIQUE :
Acquise de Marzoli en septembre 1878 pour le baron Edmond de Rothschild
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette illustration fut réalisée pour l'édition en français du livre de Boccace 'De casibus Illustrium virorum et mulierum', publié à Bruges par Colard Mansion en 1476. Elle se situe avant le livre III au chapitre I et s'inspire d'une fable que l'astrologue gênois Andolo de Nigro, maître de Boccace, avait raconté à son élève à Naples. Huit gravures illustrent le Boccace de Mansion. Passavant les attribua à un artiste anonyme qu'il nomma 'Maître des sujets de Boccace'. Actuellement les historiens s'inclinent pour l'attribution de ces gravures à plusieurs artistes enlumineurs travaillant à Bruges. Scot McKendrick ('Illuminating the Renaissance...', Los Angeles, P.Getty Useum, 2003) pense que l'auteur des illustrations pour les livres quatre, huit et neuf est un artiste du cercle du 'Maître d'Antoine de Bourgogne', peut-être le 'Maître du livre d'heures de Dresde'. Le reste des estampes sont de la main du 'Maître aux Inscriptions blanches'. (Till-Holger Borchert et E. de Wilde in cat. expo. 'Haute Lecture by Colard Mansion. Innovating text and image in Medieval Bruges', Groeningemuseum, Bruges, 1 mars - 3 juin 2018, p. 101 à 107 (Borchert); 119 à 124 (Wilde)). Lehrs a noté la ressemblance de certaines plantes avec celles figurant dans les gravures de Schongauer : l'iris de Saint Christophe, le chardon et la plante à demi cachée par une pierre de la Fuite en Egypte. Passavant, 1860-1864, II, p. 276, n° 6 ; Duplessis, 1879, p. 4, n° 4 ; Dutuit, 1882, V, p. 159, n° 6 ; Lehrs, 1921, IV, p. 177, n° 5, pl. 119, n° 343 ; Hollstein, XII, p. 120, repr. ; cat. exp. Paris, 1997-1998, p. 52-53, n° 18, repr.

INDEX :
Personnes : Boccace+ - Schongauer, Martin, oeuvre en rapport - Mansion, Colard + - Nigro, Andolo de+
Sujets : Allégorie de la Fortune - Allégorie de la Pauvreté

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 5