Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/12/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

THONNESSE Jean-Baptiste


Ecole française

Athénienne, brûle-parfum tripode

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 52475, Recto

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
THONNESSE Jean-Baptiste

TECHNIQUES :
Plume et encre noire, lavis gris, rehauts de blanc sur papier gris. Signé en bas à gauche à la plume et encre brune : Thonnesse.
H. 00,530m ; L. 00,200m

HISTORIQUE :
Saint-Rémy-de-Provence, Galerie Lestranger, numéro 37 du catalogue. Acquis par le musée du Louvre. Comité du 26 avril 2001. Conseil du 2 mai 2001.
Dernière provenance : Galerie Lestranger, Saint-Rémy de Provence
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 2001


COMMENTAIRE :
Jean-Marie Vien peint pour Jean-Henri Eberts (1726-1803), graveur, Une Prêtresse brûle de l'encens sur un trépied, dit aussi La vertueuse Athénienne (Strasbourg, musée des Beaux-Arts) ; Eberts eut l'idée de faire réaliser le petit meuble qui apparaît sur le tableau et le baptisa Athénienne. Ce meuble à l'antique est composé de trois pieds en console, en bois sculpté et doré, supportant une cassolette en bronze qui contient un réchaud à l'esprit-de-vin et est fermée par un couvercle en cuivre ajouré que peut remplacer un marbre. Il pouvait aussi servir de guéridon, console, réchaud pour le café, le thé ou le chocolat, bassin à poissons rouges, jardinière, vase.

INDEX :
Lieux : Strasbourg, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Personnes : Vien, Jean-Marie+ - Eberts, Jean-Henri+
Sujets : Une prêtresse brûle de l'encens sur un trépied, de Jean-Marie Vien - La Vertueuse Athénienne, de Jean-Marie Vien - Athénienne, brûle-parfum
Techniques : encre noire - lavis gris - papier gris - rehauts de blanc - plume