Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/10/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SAINT-AUBIN Gabriel-Jacques de


Ecole française

Deux amours découvrant le cadavre d'un amour mort

1776

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 52389, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SAINT-AUBIN Gabriel-Jacques de

TECHNIQUES :
Eau-forte, retouchée à la plume et encre noire et au lavis gris. Collé sur les quatre angles. Signée et datée vers le centre : gabriel de St aubin f.ct 1766 ; en bas à gauche, de la main de Gabriel de Saint-Aubin, au pinceau et encre grise : retouché en 1776. Numérotation au crayon de graphite, en haut à droite : 213. Restauré en 2002
H. 00,089m ; L. 00,101m

HISTORIQUE :
Hippolyte Destailleur (1822-1893) ; présenté à sa première vente, Paris, hôtel Drouot, 26-27 mai 1893, n° 111, mis à prix à 30 000 francs, puis à sa deuxième vente, Paris, hôtel Drouot, 19-23 mai 1896, n° 846 - Acquis à cette vente par la comtesse Martine Marie Pol de Béhague - Marquis Hubert de Ganay (par héritage) - Marquis Jean-Louis de Ganay et les comtes Charles, André, Michel et Paul de Ganay, ses quatre frères (par héritage) - Acquis de ces derniers par le Groupe des Mutuelles du Mans Assurances, 1990 et déposé au Musée du Louvre, en vertu de la Loi du 23 juillet 1987, relative au développement du mécénat - Don de la Société des Amis du Louvre avec le concours du fonds du Patrimoine, mars 2001. Marque du Musée du Louvre. Ce dessin était auparavant rapporté au recto du folio 128 du Livre des Saint-Aubin.
Dernière provenance : Société des Amis du Louvre avec le concours du fonds du Patrimoine
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 2001


COMMENTAIRE :
Deux amours dont l'un porte un capuchon de moine et l'autre tient un flambeau en découvrent un troisième étendu mort. Gabriel de Saint-Aubin fit trois dessins pour illustrer l'opuscule en vers de Sébastien Mercier, Les Lettres de Dulis à son ami ; ils furent gravés par Charles-André Mercier. Cette épreuve est datée de 1766 alors que la gravure est de 1767, de plus, elle a été retouchée 10 ans après sa réalisation par l'artiste (P. Rosenberg, Le Livre des Saint-Aubin, collection Solo, n° 22, Paris, Louvre, RMN, 2002).

INDEX :
Collections : Béhague, Martine Marie Pol, comtesse de - Ganay, Hubert, marquis de - Ganay, Jean-Louis, marquis de - Destailleur, Hippolyte - Ganay, Charles, comte de - Ganay, André, comte de - Ganay, Michel, comte de - Ganay, Paul, comte de
Techniques : encre noire - lavis gris - eau-forte - plume