Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/12/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

ROBUSTI Jacopo


Ecole vénitienne

Dieu le Père

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 49957, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à ROBUSTI Jacopo

TECHNIQUES :
Pierre noire. Montage à la plume, encre brune et lavis gris-bleu figurant un autel : dans la lunette, deux Pères ou Docteurs de l'Eglise, dans les niches latérales, deux saintes martyres. Dimensions avec le montage : H. 0, 446 ; L. 0,270.
H. 00,153m ; L. 00,110m

HISTORIQUE :
P. Crozat ; annoté en bas à droite, à la plume et encre brune : 61- D.-V. Denon (L. 780) ; annoté sur la partie inférieur du montage : Eximium Tintoretti Opus ex Collect.ne Vasarii. et sic ab isto (...) et honoris causam. exornatum - J. Boilly ; vente, Paris, 19-20 mars 1869, n° 312 (Tintoret et Vasari) - L. Galichon (L. 1060) ; vente, Paris, 10 mai 1875, n° 152 (Tintoret) - E. Lecomte ; vente, Paris, 1906, n° 32 - Alfred Normand (L. 153c). Dation à l'Etat en 1995, en paiement de droits de succession, avec les RF 49958, 49959, 49960, 49961, 49962. Comité du 6 octobre 1994. Conseil du 12 octobre 1994. Arrêté du 15 février 1996. Ampliation du 20 février 1996.
Mode d'acquisition : dation
Année d'acquisition : 1995


COMMENTAIRE :
L'historique du dessin attribuant son appartenance au Libro de' Disegni de Giorgio Vasari, a été avancé par Denon qui se fondait sur l'encadrement architectural composant l'ordonnance d'un autel, dans laquel la feuille a été découpée pour y être insérée. Licia Ragghianti a émis des réserves sur cette origine, en ne reconnaissant dans l'encadrement aucun des éléments propres aux montages de Vasari, mais plutôt ceux d'un dessin vénéto-romain, exécuté à Venise vers 1560, peut-être par le florentin Giuseppe Porta (vers 1520-1573). Il ne s'agit pas d'un montage exécuté pour le dessin, mais du réemploi d'un dessin d'architecture sur lequel on aurait placé la feuille. Cette architecture réelle est très différente du jeu caractéristique des montages de Vasari sur l'architecture elle-même. Le dessin de Dieu le Père ne se retrouve pas dans les peintures de Tintoret, mais on voit une position un peu analogue dans la figure plafonnante de Dieu dans l'Erection du Serpent d'airain, première toile du plafond de la salle supérieure de la Scuola di San Rocco (1575-1576). La facture, d'autre part, paraît beaucoup plus noire et plus dense que dans les dessins de Tintoret, auquel il convient donc d'attribuer avec prudence cette belle feuille d'étude ; Françoise Viatte dans Revue du Louvre, 1999, n° 3, p. 86, n° 9, repr.

INDEX :
Collections : Crozat, Pierre - Boilly, Jules - Galichon, Louis Marie - Denon, Dominique Vivant, baron - Lecomte, Eugène - Normand, Alfred
Lieux : Venise, Scuola di San Rocco, Venise, Scuola di San Rocco, oeuvre en rapport
Personnes : Denon, Dominique Vivant, baron+ - Dieu le Père - Porta, Giuseppe+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - ARCHITECTURE - père de l'Eglise - Martyres - sainte martyre - Dieu le Père - décor d'architecture - Libro de' Disegni, de Giorgio Vasari - Robusti, Jacopo, Erection du Serpent d'airain
Techniques : pierre noire