Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 20/03/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FRANCART Gilbert


Ecole française

Portrait de Jean Robert, crieur de A.6. Du.

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 51892, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FRANCART Gilbert

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris, lavis de sanguine et de crayon bleu. Annotation : 'Le portrait de jean Robert Crieur de A.6.DU', et au bas : 'A 6. DU NOIR/maître Jean Robert le peintre sans pareil'. Sonnet dans un cartouche.
H. 00,247m ; L. 00,225m

HISTORIQUE :
Paris, Galerie Eric Coatalem ; achat. Comité du 21 janvier 1999. Conseil du 27 janvier 1999. Arrêté du 4 février 1999. Ampliation du 4 février 1999.
Dernière provenance : Galerie Eric Coatalem
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1999


COMMENTAIRE :
'La comparaison de ce dessin anonyme avec deux feuilles signées (Oxford, Ashmolean Museum ; Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts), permet de le rendre à Gilbert Francart. Dessin et poème furent transcrits avec quelques variantes - format en largeur, riche encadrement soulignant le caractère parodique de la présentation - dans une estampe, anonyme mais soignée, publiée par Huart le fils, éditeur établi aux charniers des Saints-Innocents. Une autre gravure, plus médiocre, et des copies peintes attestent la popularité de ce 'portrait'. Il se rattache, en outre, à un groupe de trois estampes qui illustrent, elles aussi, avec l'accompagnement de courts poèmes et sur le mode héroï-comique, des épisodes de la vie du 'fameux Jean Robert'. La clef qui permettrait d'interpréter cet ensemble n'a pas encore été trouvée, mais l'abondance, dans le dessin du Louvre, des allusions au métier de peintre incite à placer le 'crieur d'A.6.DU' dans le contexte de la naissance difficile de l'Académie royale de peinture et de sculpture, créée en 1648. Comme la célèbre Mansarade, qu'il faut rendre aussi, dorénavant, à Gilbert Francart, cette pièce énigmatique témoigne sans doute d'une période à la fois intense et tourmentée de l'histoire artistique parisienne' Jean-Claude Boyer dans Revue du Louvre, n° 3, 1999, p. 90, n° 17, repr. en coul.

INDEX :
Lieux : Oxford, Ashmolean Museum, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Charnier des Saints-Innocents+
Personnes : Huart le fils+ - Robert, Jean - Mansart, François+
Sujets : Académie Royale de Peinture et de Sculpture - Francart, Gilbert, Mansarade
Techniques : encre brune - lavis de sanguine - lavis gris - rehauts de crayon bleu - plume