Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 16/07/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Elément de décor

Vers 1674/1679

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29847.22, Recto

Numéros de catalogue :
Inventaire Le Brun, t. I L317

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur plusieurs morceaux de papier beige réunis. Traits repassés au stylet et piqués pour le transfert. Annoté au verso à la sanguine : 'trophée du premier angle' et à la pierre noire : 'morceau du premier du haut des angles'. Contours irrégulièrement découpés. Doublé de papier japon.
H. 01,095m ; L. 01,410m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun - Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) au verso.
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690


COMMENTAIRE :
Carton pour le décor de l'escalier des Ambassadeurs du château de Versailles, 1674-1679. Cet escalier était notamment destiné aux envoyés des nations étrangères se rendant à l'audience du Roi, d'où le nom d'escalier des ambassadeurs. Il a été construit (1671-1674) par François d'Orbay, collaborateur et successeur de Le Vau, et décoré par Le Brun en 1674-1679. Le peintre y conçoit un somptueux décor où tous les arts, les matières, les techniques sont utilisés pour donner une impression de grandeur dans un espace restreint : marbres de couleurs, ouvrages de bronze et de stuc, reliefs sculptés, et surtout la peinture à fresque, où couleur, lumière, trompe-l'oeil et perspectives feintes contribuent à élargir l'espace. Cette oeuvre majeure de Le Brun, louée par les contemporains et admirée de toute l'Europe, ne durera que soixante-dix ans ; l'escalier fut détruit en 1752 sur l'ordre de Louis XV. Le plafond proprement dit est composé de tableaux de diverses formes, disposés autour d'une verrière. Huit tableaux rectangulaires retracent quelques-unes des actions du Roi, dans les domaines militaire, civil ou diplomatique. Ils sont complètés par d'autres compositions rondes ou octogonales qui évoquent les lettres et les arts, les vertus du Roi et les messagers de sa gloire.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Le Brun, atelier
Lieux : Paris, Bibliothèque Nationale, oeuvre en rapport, Versailles, château, oeuvre en rapport, Versailles+, Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Versailles, château, Escalier des Ambassadeurs, oeuvre en rapport, Versailles, château+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Versailles, oeuvre en rapport, Versailles, château, Escalier des Ambassadeurs+
Personnes : Louis XV, roi de France+ - Louis XIV, roi de France+ - Simonneau, Charles, gravure en rapport - Surugue, Louis, gravure en rapport - Orbay, François d', architecte du roi+ - Le Vau, Nicolas, architecte du roi+ - Baudet, Etienne, gravure en rapport
Sujets : ambassadeur - Allégorie du Gouvernement de Louis XIV - Histoire de Louis XIV - Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de craie blanche - sanguine - piqué pour le report - stylet - craie blanche - doublé de papier japon