Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 20/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PISANELLO Antonio


Ecole vénitienne

Oiseau posé, de profil vers la droite

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2476, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
MI480
NIII35868

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PISANELLO Antonio

TECHNIQUES :
Pointe de métal.
H. 00,118m ; L. 00,155m

HISTORIQUE :
G. Vallardi (L. 1223, en vert, au verso) ; Vallardi, 1855, p. 63 partie du f° 284 (Léonard de Vinci) : ' Tre disegni in pergamena : uccelli di specie diverse ed in posizioni differenti trattati a penna, a tinte naturali ed a corpo, in modo da giudicarle miniature. / [...] Il secondo tre cingallegre barbate. / Alto poll. 4. 6. largo poll. 6. / [...] La mirabile finitezza, onde sono condotti in ogni loro più minuta parte, fa meravigliare massime ove si consideri come di solito un genio artistico e creatore rifugga dai lavori che richiedono una pazienza quasi materiale. ' - Acquis en 1856 ; marque du Louvre (L. 1886 a).
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1856


COMMENTAIRE :
Venturi, 1896, p. 119 - Manteuffel, 1909, p. 70-71, 143 - Toesca, (1912) 1987, p. 190 - Guiffrey, 1920, pl. 285 - Van Marle, 1927, p. 84 note 3 - Babelon, 1932 (1), p. 62 n° 184 - Vergnet-Ruiz, 1936, p. 46 n° 141 - Van Schendel, 1938, p. 67, p. 125 note 115 - Bacou, 1954, n° 74 - Fossi Todorow, 1966, p. 191 n° 424, pl. CXXXV ; p. 19, 43, 51, p. 186 sous n° 405 - Sellin, 1969, p. 168 note 5 - Fossi Todorow, 1970, p. 15, 83, 89, 90, pl. XVII (recto) - Eisler, 1975, p. 113, repr. (recto) - Schmitt, 1995, p. 14-15, 27, 29, 32, p. 277 note 29, p. 278 note 34, fig. 29 (recto). D. Cordellier, dans cat. exp. 'Pisanello, le peintre aux sept vertus', Paris, Musée du Louvre, 6 mai-5 août 1996, n° 230, p. 346 : Au verso, l'esquisse d'un oiseau vu de profil, comparable par sa pose à l'étude de pic épeiche (cat. 231, INV 2475) est évidemment la simple mise en place d'un dessin qui aurait pu être aussi poussé que celui du recto. Dans sa légèreté, elle semble de même veine qu'une autre étude d'oiseau inachevée (Musée du Louvre, INV 2501) dont le trait à la pointe de métal a été, cette fois, partiellement souligné à la plume.

INDEX :
Collections : Vallardi, Giuseppe
Sujets : Animal, oiseau
Techniques : pointe de métal