Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RENOIR Pierre Auguste


Ecole française

Jugement de Pâris

1908

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins provenant de la Commission de récupération
REC 57, Recto

LOCALISATION :
Réserve des pièces encadrées
Epi 79

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RENOIR Pierre Auguste
Inspiré par SANTI Raffaello

TECHNIQUES :
Traits à la sanguine et craie blanche sur papier calque, préparé et collé sur toile.
H. 00,750m ; L. 01,030m

HISTORIQUE :
Au verso du châssis, étiquette avec annotation dactylographiée : 'RENOIR / jugement de Pâris / Musée du Louvre : N Acq. / Exposition Lausanne 63' ; tampon : 'Dogana di Roma' ; étiquette : 'Allegation n° 105' ; chiffre au crayon noir : '16 b IP ; au pinceau : '(?)3 x 16 - B.I' ; au crayon bleu : 'C 20' et '350' - Remis au Cabinet des Dessins par la Commission de récupération artistique le 23 décembre 1949. Pour consulter la base des MNR (Musées nationaux Récupération), adresse du site Rose-Valland : www.culture.gouv.fr/public/mistral/mnrbis_fr?
Dernière provenance : Office des Biens privés
Mode d'acquisition : Remis au musée
Année d'acquisition : 1949


COMMENTAIRE :
Un dessin du même motif et de même technique existe au Phillips Memorial Gallery, hormis le geste de la jeune femme du centre qui est légèrement modifié (Cf. J. Rewald, 'Renoir drawings', New York, 1946, p. 22, n° 71, repr.). Autre dessin sur le même thème (cf. K. Berger, 'Franzosische Meister Zeichnungen des Neunzehnten Jahrhunderts', Bâle, 1949, p. 26, n° 43, repr.). Peinture sur le même thème en 1908 (cf. J. Pach, 'Renoir', New York, 1950, p. 118, repr.). Ce grand dessin de 1908 est, parmi les multiples études de ce thème que Renoir développe bien souvent entre 1908 et 1916 environ, l'un des plus proches de l'archétype du sujet établi par Raphaël et dont la gravure de Marcantonio Raimondi (Bartsch illustré, 1978, vol. 26, p. 242, n° 245) a assuré le succès. (...) On sait par Vollard (1919, pp. 191-192) que c'est la bonne de Renoir, Gabrielle, qui a posé pour Pâris. Par un processus qui lui était familier, Renoir a assimilé le naturel pétulant de son modèle à l'impression de sérénité familière qu'il ressentait devant les oeuvres de Raphaël. (Grand-Palis, 1984)

INDEX :
Lieux : Washington, Phillips Memorial Gallery, oeuvre en rapport
Personnes : Pâris - Vénus - Junon - Minerve - Raimondi, Marcantonio+
Sujets : MYTHOLOGIES - Jugement de Pâris - Renoir, Pierre Auguste, Le Jugement de Pâris (1908)
Techniques : sanguine - collé sur toile - craie blanche - papier calque préparé