Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PAPETY Dominique


Ecole française

Le couvent d'Iviron, sur le Mont Athos

1846

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 1773.128, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B333

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PAPETY Dominique

TECHNIQUES :
Mine de plomb et aquarelle, avec rehauts de gouache blanche, sur papier bleu. Daté et annoté à la mine de plomb : 'Iviron 29 Juillet 1846'.
H. 00,295m ; L. 00,465m

HISTORIQUE :
François Sabatier ; legs par codicille du 14 juillet 1890 au testament du 5 juillet 1890 (Archives du Louvre D 8). Marque du Louvre (L. 1886 a).
Dernière provenance : Sabatier, François
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1890


COMMENTAIRE :
'Grâce à la bienveillance de l'ambassadeur de France à Athènes, Théobald Piscatory, Papety et Sabatier quittent la ville à l'été 1846 pour partir à la découverte des vingt monastères jusqu'alors inexplorés du Mont Athos, « la Sainte Montagne », en Macédoine, berceau de la peinture byzantine. Dans cette feuille, Papety a pris soin d'annoter le nom du lieu dessiné, une vue d'Iviron, « des Ibères » en grec. Fondé à la fin du Xe siècle, le couvent d'Iviron était le monastère des Géorgiens d'Ibérie sur la sainte Montage. Arrivé sur ce site magnifique, l'artiste dessine l'imposante architecture depuis le côté mer. Elle lui apparaît alors dans toute sa majesté : bâtie au sommet d'une colline, la construction se découpe sur le profil des montagnes dessinées en arrière plan. Des touches à la gouache blanche enveloppent le paysage dans la lumière faible et vibrante (d'aurore ? de crépuscule ?) d'un ciel tamisé. En rentrant à Paris au mois d'août, Papety rapportera de ce premier voyage en Grèce des notes et des centaines de dessins - copies, études, relevés, paysages et vues - dont beaucoup sont conservés au Louvre. Il écrira aussi un récit du voyage qui sera publié dans la Revue des Deux-Mondes l'année suivante, en 1847. L'appel de la Grèce est si fort que Papety repart la même année à Athènes, à la cour du roi Othon Ier. Il en rapportera encore une vaste documentation, en contribuant ainsi à la connaissance de son époque concernant les costumes, les coutumes locales, les paysages et les monuments de l'Orient. Tous ces dessins, souvent annotés dans un but documentaire, font de Papety un vrai journaliste, un ethnologue ainsi qu'un documentaliste pour les sites archéologiques' (Laura Angelucci, dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 48 - catalogue publié en langue russe). Voir aussi : F.-X. Amprimoz et V. Forcione, dans 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes', sous la direction de C. Legrand, Paris, RMN, 1997, p. 84 n° 333.

INDEX :
Collections : Sabatier, François
Lieux : Paris+, France+, Orient+, Mont Athos, Iviron, monastère, Grèce+, Athènes+, Macédoine+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Ibérie+
Personnes : Sabatier, François+ - Othon Ier, roi de Grèce+ - Piscatory, Théobald+
Sujets : ARCHITECTURE - paysage - monastère
Techniques : gouache blanche - papier bleu - rehauts de gouache blanche - aquarelle - mine de plomb