Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 08/03/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Chandeliers

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29557, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12660
MA10524

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7906

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine et pierre noire.
H. 00,382m ; L. 00,234m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1312, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10524. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1510 A.B.C.D.E.F.G.H.I.K.L.M.N.O.P.Q.R.S.T.. D¿signation des sujets : Dessins d'architecture et d'ornemens divers. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [19 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Cette feuille de croquis paraît se rapporter au même chandelier que le projet du dessin Inv. 29555 verso. Le dessin le plus précis, en bas à droite, présente les variantes les plus importantes : des dauphins remplacent les masques et un Amour tenant une bobèche - déjà esquissé dans le premier projet - est plus clairement installé sur une des consoles. Ainsi modifiée, cette étude tend à se rapprocher d'un dessin conservé au Nationalmuseum de Stockholm (Cc 1549), dessin très fini, probablement réalisé d'après l'oeuvre elle-même (Walton, 1985, n° M5) ; toutefois une Renommée, dont ne fait pas mention l''Inventaire général du mobilier' et qui ne figure pas dans les projets de Le Brun, surmonte l'ensemble. En retournant cette feuille d'études, on reconnaît, en haut à droite, le motif de deux dauphins à queues entrecroisées englobant une boule avec flammes qui forme le corps des chenets livrés par Debonnaire plus de dix ans auparavant (cf. Inv. 29551). On peut penser que Le Brun aimait à revenir sur les formes ornementales déjà inventées à d'autres fins, à moins qu'il ne s'agisse simplement ici de la reprise d'une feuille de papier anciennement utilisée.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2654, p. 766).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Stockholm, Nationalmuseum, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XIV, roi de France+ - Debonnaire, G., oeuvre en rapport
Sujets : Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles
Techniques : pierre noire - sanguine