Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GERICAULT Théodore


Ecole française

L'enlèvement de Fualdès

Vers 1817/1818

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 43330, Recto

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GERICAULT Théodore

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, sur traits de crayon. Restauré en 1997
H. 00,209m ; L. 00,266m

HISTORIQUE :
Don par la Société des Amis du Louvre. Comité du 11 février 1993. Conseil du 17 février 1993. Montage ancien conservé séparément.
Dernière provenance : Société des Amis du Louvre
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1993


COMMENTAIRE :
Ce dessin que l'on croyait perdu, illustre un fait divers qui fit grand bruit à l'époque : Fualdès, magistrat sous l'Empire, est arrêté dans la nuit puis assassiné et jeté dans l'Aveyron. Si les juges de ce procès conclurent au crime crapuleux, on penche plutôt aujourd'hui pour un complot politique des ultras. L'artiste a exécuté une série de 6 ou 7 dessins sur cette affaire, sans doute en vue d'une suite de lithographies ou pour préparer un tableau historique. Il avait offert à son ami Prud'hon ces dessins dont quelques uns ont réapparu en 1948, à la vente de la collection du duc de Trévise. A rapprocher des REC 30 et REC 31.

INDEX :
Collections : Charpentier - Trévise, duc de - Connstantin, Mlle - Moignon, M.
Personnes : Fualdès, procureur - Prud'hon, Pierre Paul+
Sujets : Enlèvement de Fualdès - Ultras, les
Techniques : encre brune - lavis brun - mine de plomb - plume