Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CARRACCI Annibale


Ecole bolonaise

Etude de mains en oraison

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 7398, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5534
MA5161

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VII Q580

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CARRACCI Annibale

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CARRACCI Annibale
Catherine Legrand Loisel, 2004

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Collé en plein sur un montage de Ch.-A. Coypel.
H. 00,078m ; L. 00,136m

HISTORIQUE :
F. Angeloni ; P. Mignard ; A. Coypel : n° '55' ; Ch.-A. Coypel ; legs au Cabinet du roi en 1752 ; autrefois monté avec les dessins Inv. 7303, Inv. 7303 bis, Inv. 7303 ter et Inv. 7398 bis, Inv. 7398 ter, Inv. 7398 quater ; marques du musée (L. 1899 et L. 2207).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1752

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.681, chap. : Ecole de Bologne, carton 47. (...) Num¿ro : 5161. Nom du ma¿tre : Idem [[ Carracci, Annibale /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 264. D¿signation des sujets : Sur le même carton sept dessins, les uns à la plume, les autres au crayon : ils représentent des pieds et des mains, une Andromede et un amour. Dimensions : H. 15 x L. 10 cm [[chacun des deux derniers (Andromède et l'amour)]]. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation du cadre ou du pi¿destal : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée le 27 août 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : 7 [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
C. Loisel, dans son inventaire 2004, classe ce dessin parmi ceux d'Annibale Carracci (?). 'Cette feuille présente une qualité suffisante pour être reliée aux travaux tardifs d'Annibale, mais on peut noter une similitude troublante de la position des doigts avec le geste de saint Étienne dans le tableau d'Innocenzo Tacconi : 'Le Martyre de saint Étienne', de la Galleria Durazzo Pallavicini à Gênes (Brogi, 1995, fig. 44).' (C. Loisel, 'Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci', Paris, RMN, 2004, n° 580, p. 267.) Alessandro Brogi, 'Innocenzo Tacconi e l'officina classicista : un eredità dilapidata', 'Paragone', n°539, 1995, p. 27-57, fig. 44.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Coypel, Charles-Antoine - Angeloni - Mignard - Coypel, Antoine - Angeloni, Francesco - Mignard, Pierre
Lieux : Gênes, Palazzo Durazzo Pallavicini, oeuvre en rapport
Personnes : Etienne, saint+ - Tacconi, Innocenzo, oeuvre en rapport
Sujets : main - Tacconi, Innocenzo, Le Martyre de saint Etienne
Techniques : encre brune - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 98