Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CARRACCI Annibale


Ecole bolonaise

Portrait d'homme de face

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 7382, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5314
MA4977

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VII Q404

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CARRACCI Annibale

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CORNEILLE Michel II
Catherine Legrand Loisel, 2004

TECHNIQUES :
Pierre noire et légers rehauts de gouache blanche sur papier chiné bleu passé. Collé en plein sur un montage E. Jabach en partie recouvert par un montage de la seconde moitié du XIXe siècle.
H. 00,310m ; L. 00,202m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959), montage à bande dorée des dessins d'ordonnance (Inventaire Jabach : 'Escolle de Carrache et Moderne', n° 615 ('Anibal Carrache')) ; acquis pour le Cabinet du roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques du musée (L. 1899 et L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Inventaire de 653 desseins de l'escolle des Carrache et moderne : 615 Une teste d'homme a la pierre noire et rehaussé sur papier bleu de 10 pouces de long sur 14 de haut dudit [de Anibal Carrache]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.655, chap. : Ecole de Bologne, carton 45. (...) Num¿ro : 4977. Nom du ma¿tre : Idem [[ Carracci, Annibale /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 84. D¿signation des sujets : Une tête d'homme, vue de face. Dessin aux crayons noir et blanc. Dimensions : H. 31 x L. 20,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Peut-être le portrait d'Annibale Carracci lui-même. Portrait d'homme, moustachu et barbu, regardant le spectateur, et souriant. 'Dessin très proche du style de Michel II Corneille, copie, pastiche ou original retouché.' (C. Loisel, 'Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci', Paris, RMN, 2004, n° 404, p. 207.) C. Loisel, dans son inventaire 2004, classe cette feuille parmi les copies de Michel II Corneille (?) d'après un dessin d'Agostino Carracci.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Carracci, Agostino, oeuvre en rapport
Sujets : portrait
Techniques : gouache blanche - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de gouache blanche - papier de Chine - collé en plein - papier bleu passé

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 95