Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 29/01/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CARRACCI Annibale


Ecole bolonaise

Bacchus debout, une coupe à la main, à côté d'un bouc

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 7182, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5441
MA5088

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VII Q537

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CARRACCI Annibale

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Collé en plein sur un montage de Ch.-A. Coypel.
H. 00,191m ; L. 00,114m

HISTORIQUE :
F. Angeloni ; P. Mignard ; A. Coypel : n° '38' ; Ch.-A. Coypel ; legs au Cabinet du roi en 1752 ; autrefois monté avec le dessin Inv. 7196 ; marques du musée (L. 1899 et L. 2207).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1752

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.671, chap. : Ecole de Bologne, carton 46. (...) Num¿ro : 5088. Nom du ma¿tre : Idem [[ Carracci, Annibale /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 193. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux dessins à la plume : Bacchus ; Polyphême Dimensions : H. 19 x L. 11,5 cm ; H. 26 x L. 18,5 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 8 juillet 1828] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
'Dessin réalisé à Rome, sans doute inspiré d'une sculpture antique et qui présente de nombreux points communs avec un tableau daté généralement des années bolonaises, dans la collection Farnese à Capodimonte (Leone de Castris, 1994, p. 126). Le graphisme violent et dynamique, très vivant, évoque Reni par certains aspects, dans le visage notamment. Par contre, les accents presque maniéristes des attaches se rapprochent d'Agostino. Cependant le côté vibrant du moindre trait semble porter vers Annibale. Curieusement les éléments architectoniques : piédestal et décrochement sous le bras de Bacchus, semblent faire référence à un projet sculpté.' (C. Loisel, 'Musée du Louvre, département des arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, VII : Ludovico, Agostino, Annibale Carracci', Paris, RMN, 2004, n° 537, p. 252.) Pierluigi Leone de Castris, 'Museo e Gallerie Nazionali di Capodimonte, La Collezione Farnese, La Scuola emiliana', Naples, 1994, p. 126.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Coypel, Charles-Antoine - Angeloni - Mignard - Coypel, Antoine - Angeloni, Francesco - Mignard, Pierre
Lieux : Rome+, Naples, Capodimonte, Naples, Capodimonte, oeuvre en rapport
Personnes : Bacchus - Reni, Guido+ - Farnese, famille, collection particulière, oeuvre en rapport - Carracci, Agostino+
Sujets : MYTHOLOGIES - Bacchus - Animal, bouc
Techniques : encre brune - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 61