Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GOYA Y LUCIENTES Francisco de


Ecole espagnole

'Lo mismo' ('La même chose')

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 31854, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k197

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GOYA Y LUCIENTES Francisco de

TECHNIQUES :
Pinceau, lavis d'encre de Chine, traits de pierre noire sur papier vergé blanc. Trait d'encadrement au lavis d'encre de Chine. Annotations autographes en bas au centre : 'Lo mismo', et en haut au centre, à la plume et encre de sépia : '47', et une autre annotation à la plume fine (de Federico de Madrazo, de l'Album Madrazo II, provenant de l'Album II vendu en 1877), en haut à droite : '61'. Filigranne visible en bas à droite de la marque hollandaise J. Honig & Zoonen. Papier rose décollé avec étiquette (n° 605). Cette feuille a été intégrée dans le nouveau montage après restauration. Dessin restauré.
H. 00,262m ; L. 00,184m

HISTORIQUE :
Paul Lebas, Paris - Vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, 3 avril 1877, n° 100 : 'Le Laboureur' (partie de l'Album I vendu en 1877, numéroté par Janvier Goya) - Baron Maurice de Beurnonville ; sa vente, Paris, 16-19 février 1885, lot n° 50 (six dessins) - Clément - A. Beurdeley, marque (L. 421), en bas à droite ; sa vente, Paris, Galerie Georges Petit, 2-4 juin 1920, n° 174 (cinq dessins 'à bords noirs') - Don de Monsieur Jean-Pierre Hugot et de Mademoiselle Louise Hugot avec réserve d'usufruit en leur faveur, de ce pastel et des vingt-neuf dessins et pastels suivants (RF 31843 à RF 31872). Comité du 14 décembre 1967. Conseil du 20 décembre 1967. Arrêté du 20 septembre 1968. Ampliation du 7 octobre 1968. Les oeuvres sont rentrées au Louvre en juin 1974, M. Hugot ayant renoncé à son usufruit après la mort de sa soeur ; marque du Musée (L. 1886 a), en bas à gauche.
Dernière provenance : Hugot, M. Jean-Pierre et Hugot, Mlle Louise
Mode d'acquisition : don sous réserve d'usufruit
Année d'acquisition : 1967


COMMENTAIRE :
Ce dessin provient de l'album E (voir aussi RF 6910 et RF 6911) ou recueil conçu tardivement par l'artiste et qui fut démembré après sa mort par son fils Javier. Cet album est le plus grand par son format. Ce dessin fut vendu en 1877 avec le titre de 'Le Laboureur' puisque la légende 'Lo mismo' n'avait pas de sens sans le dessin précédent. On suppose que le dessin numéro 99 de la même vente 'Travail pénible mais nécessaire' serait l'oeuvre précédente dans l'Album E. On ne connait pas l'emplacement actuel de ce dessin duquel il n'existe pas de reproductions. Il est possible qu'il montrerait la préoccupation des illustrés pour rendre plus digne l'agriculture, et, en générale tous les travaux manuels (dans catalogue d'exposition 'Goya y el Espiritu de la Ilustracion', Madrid, Museo del Prado, octobre-décembre 1988). Il y a une deuxième interprétation possible, c'est l'itération du même (même sillon, même labeur, même existence) qui caractérise le cycle de saisons comme la condition paysanne: c'est la vision rustique de l'éternel retour. (dans catalogue d'exposition 'Les mots dans le dessin', Paris, Musée du Louvre, Juin-Septembre 1986).

INDEX :
Collections : Clément - Beurdeley - Lebas - De Beurnonville - Beurnonville, baron de - Hugot, M. Jean-Pierre et Hugot, Mlle Louise - Lebas, Paul - Beurnonville, Maurice de, baron
Lieux : Paris+, Paris, Hôtel des ventes Drouot+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Sujets : caricature - laboureur - Goya y Lucientes, Francisco, Album D - Goya y Lucientes, Francisco, Album E
Techniques : lavis gris - papier vergé - papier blanc - papier rose - pinceau - lavis d'encre de Chine - filigrane - pierre noire (traits)

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 27, p. 81