Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/05/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ROBERT Hubert


Ecole française

Deux jeunes femmes dessinant dans un site de ruines antiques

1786

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 31695, Recto

LOCALISATION :
Réserve des pièces encadrées
Epi 83

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ROBERT Hubert

TECHNIQUES :
Plume et encre noire sur traits de pierre noire, aquarelle. Signé et daté en bas, au centre à la plume : 'H. ROBERT 1786'.
H. 00,700m ; L. 00,980m

HISTORIQUE :
Salon de 1787, n° 52 : "Dessin colorié : deux jeunes femmes qui dessinent dans les ruines de Rome. Il appartient à Mme la Comtesse d'Angiviller" ; comtesse d'Angiviller - vente, Paris, palais Galliera, 11 décembre 1961, n° 11 - Paris, Galerie Cailleux, acquis en 1965
Dernière provenance : Cailleux
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1965


COMMENTAIRE :
Ce dessin a appartenu à Elisabeth-Josèphe de Laborde, cousine du puissant marquis de Laborde, financier pour qui l'artiste a aménagé les jardins de Méréville. Cette aquarelle est un vibrant hommage aux femmes et, plus généralement, à la pratique féminine du dessin. Les deux dessinatrices s'exercent au dessin en plein air, sujet que l'on retrouve dans une aquarelle du musée de l'Ermitage et une feuille conservée en collection particulière. (S. Catala in cat. d'exp. 'Hubert Robert 1733-1808. Un peintre visionnaire', Paris, musée du Louvre, 2016, n° 61)

INDEX :
Collections : Laborde d'Angiviller, Elisabeth-Josèphe, comtesse de (1725-1808)
Lieux : Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage, oeuvre en rapport, Collection particulière, oeuvre en rapport
Personnes : Laborde, Jean-Joseph, marquis de+
Techniques : encre noire - aquarelle - pierre noire (traits) - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 27, p. 46