Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MARILHAT Prosper


Ecole française

La Vallée du Nil avec les ruines du temple de Séthi Ier

1844

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 31437, Recto

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MARILHAT Prosper

TECHNIQUES :
Aquarelle, rehauts de gouache ; signé et daté en bas à gauche, à la plume et encre noire : 'P. Marilhat 1844'.
H. 00,370m ; L. 00,569m

HISTORIQUE :
Acquis de la maison Prouté en 1964, catalogue 1964 n° 94, marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Prouté, Paul et Hubert
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1964


COMMENTAIRE :
'Cet ambitieux paysage typique du courant orientaliste sous la monarchie de Juillet est en fait une recomposition conçue à Paris par l'artiste à partir des nombreux croquis rapportés de son séjour en Egypte. La colonnade du temple de Séthi Ier, à l'arrière plan, est insérée dans une végétation exotique, le tout baigné d'une chaude lumière. Cette vision poétique tranche avec l'objectivité un peu froide des dessins exécutés sur place dont le Louvre possède quelques exemples, mais correspond à une attente des amateurs auxquels la vogue de l'Orientalisme en peinture comme en littérature offre une occasion de rêver. Le jeune Marilhat était parti en Orient d'avril 1831 à mai 1833, accompagnant une expédition scientifique menée par le baron von Hugel. Après avoir parcouru la Grèce, la Syrie, le Liban, les bords du Nil en Egypte, il a séjourné à Alexandrie et au Caire. Les dessins qu'il rapporta en France ont constitué une sorte de trésor dans lequel il puisera désormais son inspiration. Un tableau présenté au Salon de 1834 a suscité l'enthousiasme de Théophile Gautier : « La place de l'Esbekieh au Caire ! Aucun tableau ne fit sur moi une impression plus profonde et plus longtemps vibrante. J'aurais peur d'être taxé d'exagération en disant que la vue de cette peinture me rendit malade et m'inspira la nostalgie de l'Orient où je n'avais jamais mis le pied » (La Revue des Deux-Mondes, T. XXIII, 1848)' (Catherine Loisel dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 45 - catalogue publié en langue russe). Voir aussi : D.Menu, « Le peintre Prosper Marilhat à Moulins », Les Cahiers bourbonnais et du centre, 1975, n° 73 p. 13-17 ; L'aquarelle en France au XIXe siècle, par Arlette Serullaz et Régis Michel, Paris, Musée du Louvre, 1983, n° 102.

INDEX :
Collections : Prouté
Lieux : Egypte, Vallée des Rois, Egypte, Temple de Séti Ier, Paris+, Caire, Le+, Alexandrie+, Liban+, Egypte, Colosses de Memnon, Egypte, tombes de la XIIe dynastie, Deir-el-Bahari, Egypte, Ramesseum, Moulins, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Grèce+, Syrie+
Personnes : Gautier, Théophile+ - Sethi Ier, pharaon+ - Hugel, baron von+
Sujets : paysage - vue
Techniques : rehauts de gouache - aquarelle

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 27, p. 8