Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

SALVIATI Francesco


Ecole florentine

Charles Quint couronnant Cosme I Médicis

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2795, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII2778
MA2650

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.I, U345

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après SALVIATI Francesco
A. Cecchi
Retouché par ANONYME XVIIè s

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLORENTIN XVIè s
Copie d'après VASARI Giorgio

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à SALVIATI Francesco
C. Monbeig Goguel, 1989
SALVIATI Francesco
L. Mortari, 1992
PORTELLI Carlo
A. Cecchi, 1980

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, avec rehauts de blanc, sur papier jaune. Collé en plein.
H. 00,289m ; L. 00,269m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 374 et f° (L. 960 a) ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 374 (B. Ammanati) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : trois cent soix[an]te quatorze ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 374 Un empereur mettant une couronne de comte sur la teste d'un general d'armée ou il y a quantité des cavaliers et gens de pied et beaucoup de de trophée figures entiere a la plume lavé et rehausé sur de papier jaune de 12 1/2 pied de long sur 13 1/2 pouce de haut dudit [de Bartolomeo Ammannati]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.352, chap. : Ecole florentine D, carton 21. (...) Num¿ro : 2650.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Couronne donnée par un général à un guerrier. Dessin au crayon noir, et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 29 x L. 27cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : [Remis le 21 avril 1828 pour être relié.] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[petit trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
A. Cecchi ('Palazzo Vecchio e i Medici: guida storica', Florence,1980, p.4) a identifié ce dessin comme une copie d'après la peinture réalisée par F. Salviati en 1539, à l'occasion du mariage de Cosme I avec Eléonore de Tolède, dans la cour du Palazzo Medici (Florence) et aujpurd'hui perdue. Ce spécialiste y a reconnu un dessin de la main de Carlo Portelli qui, selon Giorgio Vasari ('Le vite...', Florence, éd. Milanesi, 1906, VII, p. 7), termina, sur le dessin du maître, la peinture laissée inachevée par Salviati au moment de son départ à Venise. C. Goguel [in 'Giorgio Vasari. Les vies..', sous la direction d'A.Chastel, 12 vol. Paris 1989, XII: 'Du texte à l'image. Dessins du Libro', p.362 ; voir aussi note ms au verso du montage) propose d'y reconnaître le dessin original de Salviati, à partir duquel travailla Portelli, mais, le dessin étant très retouché, elle constate la difficulté de préciser s'il s'agit d'un original ou d'une copie par Portelli. Plus récemment, Luisa Mortari (in 'Studi in onore di Michele Elia', Matera-Spoleto, 1994, 1, p.14) a vu dans la feuille un original de Salviati. Alessandro Cecchi a fait de même (in Antichità Viva, XXXIII, 1994, 1, p.14) et il est revenu sur ses premières considérations en raison des finesses techniques du dessin. Pour sa part, C. Goguel [cat. exp 'Francesco Salviati (1510-1563) ou la Bella Maniera', Rome, Villa Médicis, Paris, Louvre, 1998, sous n°125] a confirmé ses précédentes observations, la feuille ayant été entièrement reprise au XVIIè siècle.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Venise+, Florence, Palazzo Medici, oeuvre en rapport
Personnes : Alexandre - Charles Quint - Medici, Cosimo I de' - Eleonora de Toledo+
Sujets : Couronnement d'Alexandre
Techniques : encre brune - lavis brun - papier jaune - pierre noire - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 444