Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/05/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

BUONARROTI Michelangelo


Ecole florentine

Homme nu attaché à un arbre : saint Sébastien ?

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2756, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII219
MA215

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. VI E67

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après BUONARROTI Michelangelo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ECOLE DE PRIMATICCIO ET ECOLE DE FONTAINEBLEAU
F. Reiset (Inv. ms)
ANONYME FLORENTIN XVIè s
Morel d'Arleux (Inv. ms)
Copie d'après BUONARROTI Michelangelo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à MAITRE IqV
H. Zerner, 1972
Attribué à ANONYME ITALIEN XVIè s
P. Joannides, 2003
ANONYME ITALIEN XVIè s
Claudia Echinger-Maurach, 2009
ANONYME FRANCAIS XVIè s
Claudia Echinger-Maurach, 2009
Attribué à ANONYME FRANCAIS XVIè s
P. Joannides, 2003

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de blanc, sur papier beige.
H. 00,205m ; L. 00,080m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.33, chap. : Ecole florentine, carton 2 bis. (...) Num¿ro : 215.Idem [[ Autres dessins d'après Michel-Ange, ou qui lui sont attribués. /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 70. D¿signation des sujets : Sur le même carton, deux dessins à la sanguine : le premier représente un homme nud, agenoux, et dont on voit une portion du dos. L'autre semble destiné à représenter un Saint Sébastien. Dimensions : H. 17 x L. 18,5 cm ; H. 21 x L. 8,5 cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Déjà identifié par Morel d'Arleux (Inv. ms) comme une copie d'après Michelangelo Buonarroti, ce dessin a été rangé parmi les feuilles des anonymes florentins du XVIème siècle par F. Reiset (Inv. ms), puis parmi celles de l'Ecole de Fontainebleau en 1982 (voir Inv. ms du Cabinet des dessins). P. Joannides ('Bodies in the trees : a mass-martyrdom by Michelangelo' dans Apollo, CXL, n° 393, novembre 1994, p. 8, 14 note n° 22 ; idem, 'Inventaire général des dessins italiens, VI, Michel-Ange, élèves et copistes', Paris, 2003, n° 67) a confirmé qu'il s'agit bien d'une copie d'après Michelangelo réalisée, selon lui, par un artiste français ou italien du XVIème siècle à partir d'une étude perdue du maître, élaborée à partir d'un croquis figurant sur la feuille inv. RF 1068 verso du Louvre. La figure était certainement connue en France autour de 1540, car elle a été gravée par le maître IqV sans invenit (la gravure est conservée à Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, Ed 13 b) ; selon H. Zerner (dans cat. exp. L'Ecole de Fontainebleau, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 1972-1973, sous n° 360) l'auteur de la gravure est aussi celui du dessin preparatoire. La même figure se retrouve aussi dans une composition en ovale de Primaticcio peinte au-dessus des portes de la chambre de la duchesse d'Etampes, au château de Fontainebleau (voir aussi la gravure de Léon Davent à Paris, Ecole national supérieure des Beaux-arts, Est. 42 ; C. Jenkins dans cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, musée du Louvre, 2004, n° 96). D. Cordellier (comm. écrite) a signalé une autre copie du dessin perdu de Michel-Ange, par Biagio Pupini, conservé à Varsovie (dans Jerzy Wojciechowski (éd.), Between Theory and Practice, '16th Century Italian Drawings from the Print Room Collection in the University of Warsaw Library', Muzeum Sztuki w Lodzi, 2007, n° 109. Claudia Echinger-Maurach (dans Michelangelo begegnet Dürer : zu Entwürfen für zwei Schächer und einen Hl. Sebastian, Mitteilungen des Kunsthistorichen Institutes in Florenz, 2009, Heft 2/3, p. 251- 284) n'attribue pas ce dessin à Michel-Ange, et le donne à un anonyme français ou italien du XVIe s.

INDEX :
Lieux : Fontainebleau, château, Chambre de la duchesse d'Etampes, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Varsovie, Biblioteki Uniwersyteckiejw, Gabinetu Rycin, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Primaticcio, Francesco+ - Pupini, Biagio+ - Davent, Léon+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Saint Sébastien
Techniques : papier beige - rehauts de blanc - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 440