Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/02/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

NOORT Lambert van


Ecole des anciens Pays-Bas

Deux études d'hommes à demi nus

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2735, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21298
MA12560

Numéros de catalogue :
Primitifs des Pays-Bas P380

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
NOORT Lambert van

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLORENTIN XVIè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLORENTIN fin XVIè s
C. Monbeig Goguel, 2007

TECHNIQUES :
H. 00,250m ; L. 00,350m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
L'attribution à Lambert van Noort a été réaffirmée par N. Dacos qui avance que ce dessin a un complément conservé à la Fondation Custodia et que les deux dessins sont des études pour les bergers du premier plan de "La Nativité avec l'Adoration des bergers", dans l'abside de l'église Santa Maria della Steccata à Parme. Le caractère très italien du dessin ne lui ayant pas échappé, elle suggère que van Noort aurait copié des études dans l'atelier de Bedoli. (Voir Nicole Dacos, Entre les ruines et les vedute. Les paysages de Lambert van Noort et de Cornelis Loots, "Archivi dello sguardo. Origini e momenti della pittura di paesaggio in Italia", Atti del convegno, Ferrara, Le lettere, 2006, pp. 41-50) C. Monbeig Goguel (in "In Arte Venustas, studies on drawings in honour of Teréz Gerszi", Budapest, 2007, n° 13) réfute l'attribution à Lambert van Noort et penche plutôt pour un artiste toscan à cause de l'utilisation d'une sanguine orangée chère aux florentins postérieurs à Andrea del Sarto. Elle propose le "retour de cette feuille vers Florence, à mi-chemin entre Bronzino et Allori, dans le milieu des peintres du Studiolo de Francesco I (Florence, Palazzo Vecchio), vers 1570. Enfin, la présence de ce dessin dans les albums Baldinucci ne milite pas en faveur d'une attribution à van Noort, la collection Baldinucci étant essentiellement tournée vers les florentins et les artistes célèbres."

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Paris, Fondation Custodia, oeuvre en rapport, Parme, Santa Maria della Steccata, oeuvre en rapport
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 437