Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/03/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DELAROCHE Paul


Ecole française

Etude de Leonardo da Vinci pour 'L'Hémicycle de l'Ecole des beaux-arts'

1836/1841

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 35345, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DELAROCHE Paul

TECHNIQUES :
Estompe, mine de plomb et lavis sur papier beige. Restauré en 1999
H. 00,231m ; L. 00,190m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Delaroche-Vernet-Sancholle-Henraux
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1971


COMMENTAIRE :
Etude pour Leonardo da Vinci, une des figures de 'L'Hémicycle de l'Ecole des Beaux-Arts' de Paris. Le Louvre conserve de nombreux dessins préparatoires pour ce tableau (entres autres : RF 35350 à RF 35390). La commande pour la décoration de l'hémicycle de la salle des Prix dans le nouveau bâtiment de l'Ecole des beaux-arts à Paris est confiée à Delaroche par Adolphe Thiers en septembre 1836. Elle fut achevée en juillet 1841. Le projet de Delaroche s'inscit dans la vision d'ensemble de l'établissement, avec Duban à l'architecture et Peisse à la sculpture et répond à la volonté de rénover les études artistiques en élargissant le champ des références historiques. Delaroche était membre de l'Académie des beaux-arts, professeur à l'Ecole et partie prenante de cette modernisation de l'enseignement. Le mur courbe mesure 3,90 mètres de haut sur 24,70 mètres de long, soit en longueur près de cinq fois 'L'Apothéose d'Homère' d'Ingres et près de quatre fois 'L'Ecole d'Athènes' de Raphaël au Vatican qui apparaissent comme les prototypes les plus évidents. Delaroche ne voulait pas représenter l'art uniquement sous forme allégorique mais aussi, sous la protection incontestée des maîtres de l'Antiquité, les artistes de la période gothique à l'âge classique. Les différentes disciplines enseignées à l'Ecole (peinture, sculpture et architecture) devait aussi figurer. 'L'Hémicycle' de Delaroche apparait comme un manifeste esthétique de l'éclectisme des artistes des années romantiques (Claude Allemand-Cosneau in cat. d'exp. "Paul Delaroche, un peintre dans l'Histoire", Paris, Nantes, Montpellier, éditions de la RNM, musée des Beaux-Arts, musée Fabre, 1999, p.105 à p.129). La modernité des visages des modèles qui ont posé pour des artistes qui ne leur ressemblent pas contraste avec leurs costumes d'époque. Il existe une autre étude de Fra Angelico, plus complète, conservée au Louvre (RF 35316) avec un manteau différent. Delaroche traite les draperies avec une particulière habileté, usant tour à tour de l'estompe et de fermes accents pour marquer certains plis (L.-A. Prat in cat. d'exp. 'Paul Delaroche', Paris, musée du Louvre, 2012, n°42).

INDEX :
Collections : Delaroche-Vernet, Horace-Paul - Sancholle-Henraux, Mme Albert
Lieux : Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Athènes+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Vatican, Torre dei Venti+
Personnes : Vinci, Leonardo da - Ingres, Jean Auguste Dominique+ - Homère+ - Thiers, Louis Adolphe+ - Raphaël+ - Duban, Félix Louis Jacques, architecte+ - Peisse, Louis+
Sujets : Allégorie de la Peinture - Allégorie de la Sculpture - Allégorie de l'Art - Delaroche, Horace Paul, Décoration de l'Hémicycle de l'Ecole des Beaux-arts - Allégorie de l'Architecture - peintre - Académie des Beaux-Arts, Paris - frise
Techniques : estompe - lavis gris - papier beige - graphite

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 28, p. 60