Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/01/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
école de

VINCI Leonardo da


Ecole florentine

Vieillard grotesque de profil à gauche

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2636, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
MI324
NIII35712

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
école de VINCI Leonardo da

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
VINCI Leonardo da

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ANONYME MILANAIS XVIe s
V. Forcione, 2005

TECHNIQUES :
Plume et encre brune. Au verso, à la sanguine, quelques traits et annotation indiquant peut-être l'identité du personnage: '??? Fosigf (?)'
H. 00,116m ; L. 00,100m

HISTORIQUE :
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 186 - Acquis en 1856 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1856


COMMENTAIRE :
Un verso est visible par transparence. Cette oeuvre est une derivation d'un original de Léonard conservé dans la collection Devonshire à Chatsworth (Inventaire 823 C), dont il existe une interprétation plus tardive sur une feuille du Louvre (Inv. 2297). Une autre copie se trouve parmi les Spencer Grotesques, ensemble conservé à New York, Public Library, Spencer Collection (Inv. Rabelais 1669, vol. II, n° 25). Enfin, une variante du même motif, peinte à fresque par Martino Piazza da Lodi, se trouve à l'Oratorio dell'Immacolata Concezione de Rivolta d'Adda (Giulio Bora, 'Léonard de Vinci et le 'léonardesques' lombards : les difficultés d'une conquête du naturel', in cat. exp. Léonard de Vinci, dessins et manuscrits, Paris, Louvre, 2003, p.329, note 104, fig. 105). La feuille étudiée ici pourrait avoir été exécutée dans le milieu de l'Accademia della Val di Blenio. Ce mouvement, novateur et d'une grande singularité, parodiait le cérémonial poétique et académique qui se répandait en Italie, et utilisait le langage des porteurs qui venaient de la vallée de Blenio, une vallée limitrophe entre l'Italie et la Suisse. L'annotation au verso, malheureusement indéchiffrable, pourrait livrer le nom du personnage représenté. L'artiste témoigne ici d'une grande liberté par rapport au modèle original en ajoutant la coiffure qui pourrait évoquer le bonnet de la folie. La volonté de dérision est plus marquée qu'elle ne l'est dans le dessin de Léonard de Vinci qui a servi de modèle.

INDEX :
Collections : Vallardi, Giuseppe
Lieux : Chatsworth, Duke of Devonshire Collection, oeuvre en rapport, Italie+, Suisse+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Val di Blenio+, New York, Public Library, Spencer Collection, oeuvre en rapport, Rivolta d'Adda, Oratorio dell'Immacolata Concezione, oeuvre en rapport
Personnes : Martino Piazza da Lodi+
Sujets : Tête grotesque
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 425