Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PISANELLO Antonio


Ecole vénitienne

Tête et encolure d'un cheval harnaché et caparaçonné

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2632, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
MI286
NIII35674

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PISANELLO Antonio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de VINCI Leonardo da

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
BONO DA FERRARA
Schmitt, 1995
Atelier de PISANELLO Antonio
Dominique Cordellier, 1996

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, tracé préparatoire à la pierre noire. Papier filigrané frotté et lavé de sanguine rouge sombre, sur deux feuillets de papier assemblés. Inscription sur la bride, à la plume et encre brune : 'ves la file de mon amy' ; sur le caparaçon : 'ves la fil geta fyle de mon amy'. Restauré en 1995
H. 00,250m ; L. 00,376m

HISTORIQUE :
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 158 - Acquis en 1856 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1856


COMMENTAIRE :
D. Cordellier, cat. exp. Pisanello, le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 1996, n° 22. Armelle Fémelat rapproche cette étude de cheval de celui figurant sur le projet de revers de médaille à l'effigie équestre d'Alphonse V d'Aragon (INV 2486) où la monture porte une encolure protectrice faite d'écailles métalliques articulées et d'une têtière décorée (La cavalcade des rois guerriers, Les effigies équestres des souverains de Naples au Quattrocento, p. 7-15, cité note 51, dans Revue de l'art, n° 191 / 2016-1).

INDEX :
Collections : Vallardi, Giuseppe
Personnes : Alphonse V d'Aragon+
Sujets : Animal, cheval
Techniques : encre brune - pierre noire - papier lavé de sanguine - papier filigrané - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 424