Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/03/2019 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SARTORI Felicita


Ecole allemande

La jeune fille au singe

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 30833, Recto

Numéros de catalogue :
Invent. miniatures ivoire j570
Catalogue Donation D. David-Weill DDW191

LOCALISATION :
Réserve des miniatures, armoire 7
Etagère 1

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SARTORI Felicita

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN XVIIIè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à SARTORI Felicita
Pierrette Jean-Richard, 1994
SARTORI Felicita
C. Jeannerat

TECHNIQUES :
Miniature sur ivoire. Rectangulaire, arrondie dans sa partie supérieure. Cadre doré à filet émaillé bleu. Signée à gauche : 'Rosalba Carriera' (apocryphe).
Forme : cintrée dans le haut
H. 00,070m ; L. 00,058m

HISTORIQUE :
Inventaire de la collection David-Weill, n° 359.
Dernière provenance : David-Weill, David
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1947


COMMENTAIRE :
Donation de D. David-Weill au musée du Louvre : Miniatures et émaux, exposition, Paris, Musée du Louvre, Cabinet des dessins, octobre 1956-janvier 1957, Jeanine Bouchot-Saupique, Maurice Sérullaz, Monique Giot, Marcelle Minet, Paris, Editions des Musées nationaux, n° 191, p. 89, comme Ecole Italienne XVIIIe siècle ; d'après M. Carlo Jeannerat, cette miniature ne serait pas de Rosalba Carriera mais de son élève Felicita Sartori, épouse du conseiller Hoffmann, gentilhomme au service du Roi de Pologne, électeur de Saxe. Les miniatures de Felicita Sartori sont des copies de la Rosalba, exécutées sur parchemin ou papier, en particulier celles qui sont conservées au Cabinet royal de Dresde, où la Sartori s'était fixée, et où elle exécuta de nombreux ouvrages pour la cour (cf. Katal. der Konig. Galerie zu Dresden, 1912, p. 287-288). A comparer avec le pastel de Rosalba Carriera (INV 4798), représentant le même sujet. Selon P. Jean-Richard (Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Inventaire des miniatures sur ivoire conservées au Cabinet des dessins, Musée du Louvre et Musée d'Orsay, Paris, 1994, n. 570), il s'agit d'une attribution à accepter avec réserves. Geneviève Monnier (Inventaire des Collections Publiques Françaises, Pastels des XVIIe et XVIIIe siècles, Musée du Louvre, 1972, n. 37) indique que ce pourrait être le portrait de Mademoiselle Law, fille du financier John Law, agée d'une douzaine d'années.

INDEX :
Collections : David-Weill, David
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, oeuvre en rapport
Personnes : Law, Mlle, fille de John Law
Sujets : portrait - Animal, singe
Techniques : miniature - ivoire - miniature sur ivoire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 26, p. 258