Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/10/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FRANCAIS XVIIIè s (fin)


Ecole française

Le comte et la comtesse de Langeac

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 30704.BIS, Recto

Numéros de catalogue :
Invent. miniatures ivoire j654.bis
Catalogue Donation D. David-Weill DDW182

LOCALISATION :
Réserve des miniatures, armoire 2
Etagère 11

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FRANCAIS XVIIIè s (fin)

TECHNIQUES :
Miniatures, ornent la face inférieure d'une boîte en écaille blonde portant sur sa face supérieure, le portrait de La Fayette par Enfantin.
Forme : ovale
H. 00,031m ; L. 00,025m

HISTORIQUE :
Inventaire de la collection David-Weill, n° 567.
Dernière provenance : David-Weill, David
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1947


COMMENTAIRE :
Donation de D. David-Weill au musée du Louvre : Miniatures et émaux, exposition, Paris, Musée du Louvre, Cabinet des dessins, octobre 1956-janvier 1957, Jeanine Bouchot-Saupique, Maurice Sérullaz, Monique Giot, Marcelle Minet, Paris, Editions des Musées nationaux, n° 182, p. 86, cette miniature a été donnée par le marquis de La Fayette au vicomte Saint-Sernin de Langeac ; d'après les renseignements fournis par les descendants, les deux portraits qui accompagnent celui de La Fayette (sur la face supérieure, n° 60 du présent catalogue, RF 30704) sont d'ailleurs ceux du comte et de la comtesse de Langeac, parents du vicomte. Ces deux miniatures sont montées sur le fond de la boîte en écaille portant le portrait dit de La Fayette (RF 30704). Seul le portrait de la comtesse de Langeac est en ivoire.

INDEX :
Collections : David-Weill, David
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Langeac, comte de - Langeac, comtesse de - La Fayette, marquis de+
Techniques : miniature - ivoire - miniature sur ivoire - miniature sur boîte ronde

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 26, p. 245