Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/12/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

YANEZ DE LA ALMEDINA Fernando


Ecole espagnole

Jeune femme accoudée, écrivant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2585, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22560
MA12584

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k24

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
YANEZ DE LA ALMEDINA Fernando
Dominique Cordellier

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de VINCI Leonardo da
école de LUINI Bernardino

TECHNIQUES :
Pointe de métal, légères traces de rehauts blancs sur papier préparé beige. Mis au carreau à la pointe de métal. Ce dessin est sur le même montage que l'Inv. 2587.
H. 00,094m ; L. 00,080m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; paraphe (L. 2959) rapporté au verso ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de A. Coypel (L. 478) : marque de la Commission du Muséum et du Conservatoire (L. 1899 et L. 2207) ; marque du Musée (L. 1886), en bas à gauche.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Cette feuille coupée participe des recherches qui conduisent à l'ange de la petite Sainte Famille autrefois dans la collection d'Hugo Brauner à Valence. Ce motif a fait l'objet d'une seconde étude à une échelle deux fois supérieure dans une autre feuille du Louvre (Inv. 6795). D. Cordellier signale une réelle parenté avec le Saint Philippe du Cenacolo de Léonard à Milan (Santa Maria delle Grazie), surtout si on le compare au dessin préparatoire de celui-ci (Windsor Castle, Royal Library, Inv. 12551) (D. Cordellier, dans catalogue d'exposition 'Fernando Spagnolo', Florence, Casa Buonarroti, 1998.) P. M. Ibanez Martinez ('Dibujos y grabados en el proceso creador de Fernando Yanez', A.E.A., n° 278, 1997, pp.127-142) voit en cette feuille une première ébauche d'une idée abandonnée plus tard en faveur de celle qui est aujourd'hui reflétée au Calvaire (ancienne collection Montortal) et à la Pietà de la cathédrale de Cuenca. Ce même auteur a publié 'Fernando Yanez de Almedina. (La Incognita Yanez)', Universidad de Castilla-La Mancha, 1999. (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 24, p. 45)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Milan, Santa Maria delle Grazie, oeuvre en rapport, Valence, Collection Hugo Brauner, oeuvre en rapport, Cuenca, cathédrale, Chapelle des Albornoz, oeuvre en rapport, Cuenca, cathédrale, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Vinci, Leonardo da +
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - ange - Pietà - Sainte Famille - Calvaire - La Joconde, par Leonardo da Vinci - La Cène, par Leonardo da Vinci - Saint Philippe
Techniques : rehauts de blanc - mis au carreau - pointe de métal - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 419