Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/02/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

INGRES Jean Auguste Dominique


Ecole française

Le Roi Midas et son barbier

1863

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 30574, Recto

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
INGRES Jean Auguste Dominique

TECHNIQUES :
Mine de plomb et pinceau, lavis brun-rose sur papier crème. Traits d'encadrement à la mine de plomb et au pinceau, lavis brun-rose. Trois fragments de papier rectangulaires rapportés dans la partie supérieure. Signé à la mine de plomb en bas à gauche : 'J. A. D. Ingres in et Del.' et daté en bas à droite : 'Anno 1863'. Annotation à la mine de plomb en haut dans le rectangle central (rapporté) : 'DE PAR APOLLON/A TOUS LES MIDAS PASSES PRESENTS ET FUTURS'. Restauré en 2004
H. 00,450m ; L. 00,500m

HISTORIQUE :
Collection Alfred Beurdeley (1847-1919) (L. 421) ; acquis en vente à Paris en 1954 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Beurdeley
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1954


COMMENTAIRE :
'En 1856, Ingres gratifiait le comte Émilien de Nieuwerkerke (1811-1892), directeur des musées nationaux, surintendant des Beaux-Arts, et amant de la princesse Mathilde, d'un imposant portrait dessiné (Cambridge, Mass., Fogg Art Museum), (...) ; mais l'affection devait bientôt se changer en haine, après que les deux hommes se soient opposés à plusieurs (...). Nieuwerkerke ayant relégué les peintures d'Ingres dans un coin sombre du musée du Luxembourg, Ingres se vengea par le présent dessin, où le surintendant est facilement reconnaissable, avec des oreilles d'âne, sous les traits du roi Midas. Le thème est en fait tiré d'Ovide ; Midas, qui a soutenu le satyre Marsyas contre Apollon lors du duel musical qui les a opposés, se voit affublé des oreilles monstrueuses qu'il est obligé de révéler... à son barbier ! Ingres a poussé son sens du détail jusqu'à orner de sabots d'âne les poignées du siège de Midas. Plusieurs croquis sur ce thème se trouvaient dans la collection de Degas, et le Louvre en conserve également un (RF 1109).' (L.-A. Prat, 'Ingres', Paris, Musée du Louvre, 5 Continents éditions, 2004, (Cabinet des dessins ; 4), n° 52, p. 91) Voir aussi : H. Naef, 'Die Bildniszeichnungen von J.-A. D. Ingres', Berne, 1977-1980, t. III, chap. 184, détail repr. (comme gravure) abb. 2. p. 516 ; Laura Angelucci, dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 54.

INDEX :
Collections : Beurdeley, Alfred
Lieux : Paris+, Cambridge, Fogg Art Museum, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Luxembourg+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Midas, roi - Apollon+ - Ovide+ - Marsyas+ - Napoléon III, Charles Louis Napoléon Bonaparte+ - Nieuwerkerke, comte de - Mathilde, princesse+ - Degas, Edgar, collection particulière, oeuvre en rapport
Sujets : Métamorphoses, d'Ovide - Le Roi Midas et son barbier
Techniques : papier crème - pinceau - lavis brun-rose - mine de plomb

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 26, p. 224