Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 24/04/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

VINCI Leonardo da


Ecole florentine

Tête de sainte Anne

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2564, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII351
MA347

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après VINCI Leonardo da

TECHNIQUES :
H. 00,390m ; L. 00,270m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; ' dessin non collé ni doré ', dit du ' rebut ' - acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de Cl. Delamotte (L. 478) et de J.-R de Cotte (L. 1963) ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.47, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Num¿ro : 347. Nom du ma¿tre : Idem [[ Daniel de Volterre (Danielle Ricciarrelli) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 13. D¿signation des sujets : Tête de femme vue presque de face, et un peu panchée. Dessin au crayon noir et rouge, il est cartonné. Dimensions : H. 39 x L. 27cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Observations : Ce dessin parait fait d'après Léonard de Vinci. [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Ce dessin représente le buste de sainte Anne à la même dimension que dans le tableau du Louvre et avec une coiffe très proche. Mais sa facture médiocre invite à le considérer comme une copie d'après un dessin original conçu par Léonard au même moment que l'étude de la tête de la Vierge du Metropolitan Museum. En effet, les coiffures sont similaires. L'étude de sainte Anne fut manifestement très appréciée puisqu'elle fut imitée à plusieurs reprises. (Vienne, Albertina ; Louvre, inv. 2562). Le copiste s'est appliqué à reproduire précisément les formes de l'invention du maître mais avec une certaine rigidité. Compte tenu de cette proximité avec Léonard, il est tentant de situer l'exécution de la feuille dans son atelier. (V. Delieuvin in cat. d'exp. 'La sainte Anne, l'ultime chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci', Paris, Musée du Louvre, 2012, n° 38)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : New York, Metropolitan Museum of Art, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Anne, sainte - Vierge Marie+ - Jésus-Christ+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vierge à l'Enfant avec sainte Anne - Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant, par Leonardo da Vinci
Techniques : pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 417