Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/11/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

POLLAIUOLO Antonio


Ecole florentine

Hercule terrassant le lion de Némée

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2519, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1643
MA1584

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
POLLAIUOLO Antonio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à VINCI Leonardo da

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à VINCI Leonardo da
G. Dalli Regoli, 1997

TECHNIQUES :
Plume et encre brune sur papier bleu-jauni. Collé en plein.
H. 00,187m ; L. 00,170m

HISTORIQUE :
J. Barnard ; au verso à la plume et encre brune: J.B. N°à/ 7 1/2 by 7 (L.1420) - Bertheels, sa vente 3 février 1789, n° 139 (Raphaël) - Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marques du Conservatoire (L.2207) et du Louvre L.1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.211, chap. : Ecole romaine, carton 12 bis. (...) Num¿ro : 1584. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rafaelle Sanzio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 177. D¿signation des sujets : Hercule tue le lion de la forêt de Némée. Croquis à la plume sur papier gris. Dimensions : H. 19 x L. 17cm. Origine : Collections nouvelle et de Jean Barnard.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
C. L. Ragghianti ('Firenze 1470-1480. Disegni dal modello', Pisa, 1975, p. 42, note 37) propose de rapprocher ce dessin d'une des trois toiles, aujourd'hui perdues, des 'Travaux d'Hercule' peintes par Antonio Pollaiolo pour la Sala Grande du Palazzo Medici (Via Larga), à Florence vers 1460, dont on connait une marqueterie avec Hercule et le Lion, au-dessus de la porte du Salone dell'Iole du Palazzo Ducale à Urbino et une plate conservée à Londres (British Museum, voir T. Wilson, 'Pollaiuolo's lost Hercules and the Lion recorded on Maiolica?' in 'Journal of the Warburg and Courtauld Institutes', vol. 53, 1990, p. 41, fig. b). Ensuite, le spécialiste (in 'Critica d'arte', XLI, n° 146, mars-avril 1976) considère le dessin du Louvre comme postérieur au 1470 et non préparatoire pour la toile Médicis. G. Dalli Regoli ('Erchole che sbarra el Lione' in 'Scritti degli studiosi italiani per l'Istituto Germanico di Storia dell'Arte', Florence, 1997) suggère une attribution à Leonardo da Vinci. Le dessin est comparé par D. Cordellier (note ms au verso du montage) au 'Hercule et le Lion' du bas-relief du Pozzetto del Sabato Santo de Antonio Federighi au Duomo de Sienne (repr. in G. Dalli Regoli, Ibidem, fig. 3).

INDEX :
Collections : Barnard, John - Bertheels, John - Saint-Morys
Lieux : Urbino, Palazzo Ducale, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Sienne, Duomo, oeuvre en rapport, Florence, Palazzo Medici, oeuvre en rapport
Personnes : Hercule
Sujets : Hercule et le lion de Némée - MYTHOLOGIES
Techniques : encre brune - papier bleu - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 412