Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/10/2020 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GROS Antoine Jean Baron


Ecole française

Copies d'après des pierres gravées et des camées antiques

Vers 1793/1800

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 29955, 99

Numéros de catalogue :
Inventaire Gros AJG100

LOCALISATION :
Réserve des petits albums
Album Gros Jean-Antoine -1-
Folio 50
dessiné au recto

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GROS Antoine Jean Baron
Inspiré par L'ANTIQUE

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pierre noire.
H. 00,225m ; L. 00,163m

HISTORIQUE :
Probablement vente après décès d'Antoine Jean Gros, Paris, 23 novembre 1835 et jours suivants, n° 119 : 'Ving-quatre volumes de croquis, la plupart faits en Italie, et d'autres rappelant des fragments de première pensée, des souvenirs et de détails de principaux ouvrages de M. Gros' - César Mange de Hauke (1900-1965) ; acquis par le musée du Louvre en 1953 (L. 1886a).
Dernière provenance : Mange de Hauke, César
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1953


COMMENTAIRE :
Les dessins qui apparaissent sur cette feuille et sur la plupart de celles inventoriées sous les numéros RF 29955,38, RF 29955,44, RF 29955,98 et RF 29955,100 sont des copies d'après des compositions exécutées sur des pierres gravées et des camées antiques des collections florentines (Galleria degli Uffizi, Palazzo Pitti) : pièces d'une extraordinaire finesse technique, caractérisées par des images de style classique-hellénistique et romain. Gros recopie les compositions de chefs-d'œuvre reproduits dans le célèbre ouvrage d'Antonio Francesco Gori, 'Gemmae antiquae ex thesauro Mediceo et privatorum dactyliothecis Florentiae' (Florence, 1731-1732, 2 vol.). Une certaine correspondance est également évidente avec la sélection des chefs-d'œuvre de la glyptique des collections florentines illustrée par Jean Baptiste Wicar dans le fameux 'Tableaux, statues, bas-reliefs et camées de la Galerie de Florence et du Palais Pitti...' de Mongez l'aîné, publié à Paris à partir de 1789 (1789-1807, IV tomes). On peut supposer que ce fut Wicar lui-même, avec lequel Gros entretint des relations pendant son séjour à Florence, qui l'orienta de nouveau vers l'étude des compositions de pierres gravées et des camées antiques des collections florentines - lui qui venait d'en copier de nombreux exemplaires afin d'illustrer l'ample section consacrée à la glyptique dans son catalogue. Pour une notice complète, voir Musée du Louvre, département des Arts graphiques, 'Inventaire général des dessins, école française : Antoine Jean Gros (1771-1835)', par Laura Angelucci, Paris, Louvre éditions / Mare & Martin, 2019, n° 100 (avec bibliographie antérieure).

DESCRIPTION DE L'ALBUM :
Carnet à couverture cartonnée verte, comprenant dans l'état actuel 60 feuillets de papier vergé filigrané (filigrane : fleur de lys couronné [vers Churchill, 1985, n° 407]) reliés en 9 cahiers (pour la structure du carnet, voir document associé à la fiche RF 29955,1). Lignes de chaînettes verticales (écartement entre les lignes de chaînettes : 28 mm). Sur le plat postérieur, inscription à la plume et encre brune : 'N° 4'. Le carnet est folioté au crayon, en haut à droite, de 1 à 60, et présente, au revers du plat postérieur (numéroté lui aussi, au crayon, en haut à gauche : '61') l'étiquette du marchand papetier Niodot. Feuille rapportée sur le folio 30 recto [RF 29955.1]. Feuillets coupés entre les folios 24 et 25, 40 et 41, 56 et 57. Fragment d'un feuillet déchiré entre les folios 53 et 54, numéroté '53 bis'. Dimensions du carnet : H. 00,230 m ; L. 00,168 m. Ce carnet date de l'époque du séjour de Gros en Italie (1793-1800). Il témoigne avant tout des premiers intérêts de l'artiste dans la Péninsule, liés à sa formation néo-classique et davidienne, et est principalement constitué de copies d'après l'Antique (vases, statues, bas-reliefs, gemmes, camées, médailles et monnaies). Si les copies d'après l'Antique occupent près d'un tiers du carnet, un nombre équivalent de feuilles sont consacrées aux dessins de paysages et de vues. Un nombre plus réduit de pages sont dédiées à l'étude d'après les maîtres ou d'après les œuvres de ses contemporains. Enfin, différentes esquisses nous renseignent sur les peintures auxquelles le peintre travaillait à l'époque : tableaux jamais achevés ou désormais perdus. Pour une notice complète, voir Musée du Louvre, département des Arts graphiques, 'Inventaire général des dessins, école française : Antoine Jean Gros (1771-1835)', par Laura Angelucci, Paris, Louvre éditions / Mare & Martin, 2019, p. 22-23 (avec bibliographie antérieure).

INDEX :
Collections : Mange de Hauke, César - Gros, Antoine Jean
Lieux : Florence, Palazzo Pitti, oeuvre en rapport, Paris+, Florence+, Italie+, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Ulysse - Glaucos - Diomède - Wicar, Jean Baptiste+
Sujets : Diomède reconnaissant Glaucos - Diomède et Ulysse
Techniques : encre brune - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 26, p. 160