Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/03/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FLORENTIN seconde moitié du XVe s


Ecole florentine

Tête d'homme coiffée d'un bonnet, de profil vers la gauche

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2377, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
MI302
NIII35690

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FLORENTIN seconde moitié du XVe s
Inspiré par SANTI Raffaello

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
VINCI Leonardo da
Copie d'après SANTI Raffaello

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à CONTI Bernardino de
L. Cogliati Arano, 1985
VASARI Giorgio
Ph. Pouncey (note ms)

TECHNIQUES :
Pointe de métal (argent?), rehauts de blanc, sur papier preparé bleu.
H. 00,078m ; L. 00,074m

HISTORIQUE :
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 170 - Acquis en 1856 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1856


COMMENTAIRE :
Attribué à Léonard de Vinci par G. Vallardi ('Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi dal medesimo descritti ed in parte illustrati', Milan, 1855, n° 170), classé parmi les copies d'après Raphaël par F. Reiset (Inv. ms), reclassé à un artiste anonyme de la deuxième moitié du XVe siècle en 1996 (note ms sur le fac-similé de l'Inv. ms redigé par F. Reiset). L. Cogliati Arano ('Una scuola di storici dell'arte', Milan, 1985, p. 61) l'a attribué à Bernardino de' Conti; Ph. Pouncey (note ms sur le fac-similé de l'Inv. redigé par F. Reiset) à Giorgio Vasari. Voir aussi: D. Cordellier, cat. exp. Pisanello, Le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 1996, p. 135.

INDEX :
Collections : Vallardi, Giuseppe
Sujets : tête d'homme
Techniques : rehauts de blanc - papier préparé en bleu - pointe de métal (argent ?)

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 399