Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/10/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

PISANELLO Antonio


Ecole vénitienne

Cheval tombé sur le flanc gauche

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2371, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
MI295
NIII35683

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à PISANELLO Antonio
A. Venturi
Inspiré par AVANZI JACOPO

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
VINCI Leonardo da
PISANELLO Antonio

TECHNIQUES :
Pointe de métal (argent ?), rehauts de blanc oxydés. Papier préparé gris-bleuté. Restauré en 1995
H. 00,070m ; L. 00,105m

HISTORIQUE :
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 166 - Acquis en 1856 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1856


COMMENTAIRE :
Classé à Léonard de Vinci par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été donné à Pisanello par A. Venturi ('Le Vite de' più eccellenti pittori, scultori e architettori scritte da M. Giorgio Vasari pittore e architetto aretino. I. Gentile da Fabriano e il Pisanello', Florence, 1896, p. 104). Il a été identifié par B. Degenhart-A. Schimdt ('Gentile da Fabriano in Rom und die Aufange des Antikenstudium', in Münchner Jarbuch der Bildendenkunst, XI, 1960, p. 87 et 144 note 89) comme une copie d'après la VIe lunette de la chapelle San Felice de la Basilica del Santo, à Padoue, peinte à fresque par Jacopo Avanzi. Selon D. Cordellier (cat. exp. Pisanello, Le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 1996, n° 26) l'attribution de la feuille à Pisanello serait à accepter avec réserve.

INDEX :
Collections : Vallardi, Giuseppe
Lieux : Padoue, Basilica del Santo, oeuvre en rapport
Sujets : Animal, cheval
Techniques : rehauts de blanc - pointe d'argent - papier préparé gris bleuté - pointe de métal

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 398