Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHER François


Ecole française

Naïades et Triton : derrière deux naïades, le triton tient une conque

1753

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 29327, Recto

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHER François

TECHNIQUES :
Sanguine, lavis de sanguine, rehauts de craie blanche, pierre noire et estompe. Collé en plein. Dessin restauré.
H. 00,293m ; L. 00,470m

HISTORIQUE :
Collection Huquier ; sa vente, 9 novembre 1772, n° 386 sous l'intitulé "une femme vue à mi-corps, elle a les mains jointes au dessus d'une Urne, deux naïades et un triton ; ces deux dessins sont à la sanguine & au crayon noir, rehaussé de blanc par le même". - collection Blondel d'Azaincourt : "Une Etude de deux naiades et un triton, dessin à la sanguine sur papier gris" ; sa vente, 10 février 1783, n° 134 - acquis par Matthieu-François-Louis Devouge - collection Georges-Edouard Deligand - legs au musée du Louvre, testament du 9 mars 1936 ; comité du 8 janvier 1940, conseil du 9 janvier 1940 ; arrêté ministériel du 5 avril 1944 ; marque du musée (L.1886)
Dernière provenance : Deligand, Georges
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1944


COMMENTAIRE :
Dessin pour le tableau 'Le Lever du soleil', conservé à la collection Wallace à Londres, signé et daté 1753. Probablement celui provenant de la collection d'Azaincourt gravé par Demarteau l'aîné en imitation de sanguine. Cf. Wallace collection catalogues. Pictures and drawings, 15e éd. Londres, 1928, n° 485, p. 87. 'Le Lever de soleil' et son pendant, 'Le Coucher de soleil', servirent de modèles de tapisseries aux Gobelins dans l'atelier de Cozette et Audran. Gilles Demarteau en fit une gravure en manière de sanguine en 1761 et contribua à la diffusion du dessin. L'estampe est conservée à la collection Rothschild du Louvre (25567 LR). Lire aussi : Sophie Raux, Gilles Demarteau (1722-1776) dessinateur (?) ou le paradoxe du graveur en manière de crayon. Dessiner pour graver, graver pour dessiner II. Le dessin dans la révolution de l'estampe, 8è rencontres internationales du Salon du dessin, 11 et 12 avril 2013. Société du Salon du dessin, 2013, L'Echelle de Jacob. Lire aussi F. Joulie, 'François Boucher, fragments d'une vision du monde', Somogy, 2013, n° 31.

INDEX :
Collections : Huquier, Gabriel - Deligand, Georges - Azaincourt, Monsieur d' ? - Devouge, Matthieu-François-Louis
Lieux : Londres, Wallace Collection, oeuvre en rapport, Paris, Manufacture des Gobelins+, Paris, Musée du Louvre, Collection Edmond de Rothschild, oeuvre en rapport
Personnes : Demarteau, Gilles, gravure en rapport - Cozette+ - Audran+
Sujets : MYTHOLOGIES - néréide - triton - Boucher, François, Le Lever du soleil
Techniques : estompe - lavis de sanguine - pierre noire - rehauts de craie blanche - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 26, p. 9