Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 24/08/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BECCAFUMI Domenico


Ecole florentine

Zeuxis assis, vu de profil à droite, dessinant

Vers 1519

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 266, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7722
MA7217

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BECCAFUMI Domenico
F. Reiset (Inv. ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Morel d'Arleux (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun. Restauré en 2007.
H. 00,133m ; L. 00,093m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ;"dessin non collé ni doré" dit du"rebut"- acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphes de Cl. Delamotte (L.478) et de J.-R. de Cotte (L. 1963) ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.927, chap. : Ecole italienne E, carton 63. (...) Num¿ro : 7217.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 213. D¿signation des sujets : Croquis à la plume. Dimensions : H. 13,5 x L. 9,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Il revient à F. Reiset (Inv. ms) d'avoir reconnu dans ce dessin la main de Beccafumi et à Judey ('Domenico Beccafumi', Berlin, 1932 [Freiburg i. B., Ph. D., v. 23. Sept. 1932], p. 145 n° 172) d'avoir établi qu'il était préparatoire à la figure de Zeuxis, peintre grec antique, dans une des deux fresques principales de la voûte d'une salle au premier étage du Palazzo Venturi (vers 1519) qui donne à voir « Zeusi, pittore celebratissimo, che ritrae più femmine ignude per farne la sua pittura, che s'avea da porre nel tempio di Giunone » (G. Vasari, 'Le vite de' più eccellenti pittori scultori e architettori, nelle redazioni del 1550 e 1568', éd. par R. Bettarini et P. Barocchi, 6 vol., Florence, 1966-1987, vol. V [1983], p. 168). L'épisode relate comment, à Crotone ou à Alexandrie, Zeuxis peignit pour le temple d'Héra une Hélène d'une beauté idéale en étudiant les différents points de perfection physique des plus belles jeunes filles de la ville. Beccafumi s'est inspiré ici d'un passage de Cicéron ('De Inventione', II, 1 sq.) ou de Pline ('Naturalis Historiae', XXXV, 36). Les sommaires contours qu'il donne aux figures du fond évoquent les frères des jeunes filles ou les habitants du lieu. Quant au peintre, il est représenté les jambes croisées, la superposition des jambes ayant été inversée du dessin à la peinture (R. Bacou, cat. exp. Choix de dessins de maîtres florentins et siennois, Première moitié du XVIe siècle : XIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, musée du Louvre, 1955, n° 63). Ni l'énergie sismique, ni le dynamisme fulgurant du travail de la plume, souvent souligné par la critique (B. P. Gordley, 'The Drawings of Beccafumi', Princeton Univ., Ph. D., 1988, p. 138, 180-181, 198, 333 note 16, 403 n° 99 ; A. De Marchi, dans cat. exp. Domenico Beccafumi e il suo tempo, Sienne, Chiesa di Sant'Agostino, Pinacoteca Nazionale, Duomo, Palazzo Pubblico, Oratorio di San Bernardino, Spedale di Santa Maria della Scala, Palazzo Bindi Sergardi, 1990, p. 441 sous n° 101, p. 444 sous n° 106, p. 445 sous n° 108, p. 450 sous n° 115 ; P. Giannattasio, dans P. Torriti, 'Beccafumi : Opera Completa', Milan, 1998, p. 255 D23) et rapproché de ceux de bien d'autres études de l'artiste (Florence, GDSU, n. 10751F, 1267F, n. 1253F ; pl. 7), ne se retrouvent dans les copies passées en vente à New York (Sotheby's, 23 ou 25 janvier 2001, n° 74) et à Londres (Sotheby's, le 13 décembre 1973, n° 10 r°, le 7 décembre 1987, n° 37 r°). Ces deux copies donnent cependant une image plus complète du dessin de Beccafumi et prouvent que la feuille du Louvre a été largement coupée en haut et à droite et que l'ombre au fond est celle du pan de mur d'un temple (B. P. Gordley, cit.). Voir : D. Cordellier, 'Domenico Beccafumi' (Cabinet des dessins), avec la collaboration de L. Angelucci et R. Serra, Milan, 2009, n° 7. Voir aussi: D. Sanminiatelli, 'Domenico Beccafumi', Milan, 1967, p. 157 n° 87.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Alexandrie+, Londres, Sotheby's, oeuvre en rapport, Sienne, Palazzo Venturi, dit après Agostini ou Bindi Sergardi, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Crotone+, New York, Sotheby's, oeuvre en rapport
Personnes : Zeuxis - Junon+ - Hélène+ - Héra+
Sujets : MYTHOLOGIES - Zeuxis peignant Hélène - Cicéron, De Inventione - Pline, Naturalis Historiae
Techniques : encre brune - lavis brun - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 43