Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FONTANA Prospero


Ecole bolonaise

Festin de divinités bacchiques et sylvestres au milieu des bois

Vers 1553/1555

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2214, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7368
MA6862

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FONTANA Prospero
J. A. Gere (note ms)

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
ZUCCARO Taddeo
Attribué à VASARI Giorgio
PENNI Giovanni Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, tracé préparatoire à la pierre noire, papier bleu, mis au carreau à la plume et encre brune. Dimension du carreau: 0,019 m. Collé en plein.
H. 00,368m ; L. 00,470m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance, avec au verso à la sanguine: '261' et indication de format: 'f.° f.°' (L. 960a), à la plume et encre brune: 'C.Rv' (L. 2991b) ; Inventaire Jabach, II, n° 261 (G.F. Penni) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et annotation: 'deuxcent soixte un'; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 261 Un baccanal où il y a grand nombre de nimphes et sartires figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier bleu de 20 pouces de long sur 16 pouces 1/2 de hault dudit J. Francesco detto Il Fattor
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.889, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Num¿ro : 6862.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 84. D¿signation des sujets : Une Bacchanale. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 37 x L. 47cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Donné à Gianfrancesco Penni par E. Jabach, rangé parmi les feuilles des maîtres inconnus d'école italienne par Morel d'Arleux (inv. ms), classé parmi les attribués à Giorgio Vasari par F. Reiset (Inv. ms), assigné à Taddeo Zuccari par une note ms au verso de l'ancien montage, ce dessin a été reclassé à Prospero Fontana en suivant une proposition de J. A. Gere (note ms au verso du montage), qui l'a identifié comme une étude préparatoire à l'une des fresques du plafond d'une salle au rez-de-chaussée de la Villa Giulia, à Rome, commissionnées à l'artiste par le pape Jules III et réalisées entre 1553 et 1555 (J. A. Gere, in Burlington Magazine, vol. CVII, n. 745, avril 1965, p. 200, repr. fig. 42). D'autres dessins en relation avec le même décor sont conservés à Londres (British Museum, inv. 1875-7-10-2631), Windsor (Royal Library, inv. 5990) et à Florence (Uffizi, inv. 109066Fr). Une copie de la feuille est conservée au Louvre, INV 34020. Le programme iconographique reposait sur une "invenzione" d'Annibale Caro, poète et ami de Vasari, qui prévoyait trois grandes fresques sur la villa en tant que maison de campagne et y associant les thèmes du vin et de l'agriculture. Fontana connaissait peut-être même le texte de Caro, car on en retrouve plusieurs éléments dans son dessin. (Florian Härb in cat. d'exp. "De Raphaël à Carracci, l'art de la Rome pontificale", Ottawa, 2009, n° 65-66) Voir : J.A. Gere, in 'I Disegni dei Maestri', Vol. 10, Milan, 1970, p. 90, fig. 25 ; C. Acidini Luchinat, 'Taddeo e Federico Zuccari, fratelli pittori del Cinquecento', Milano-Roma, 1998-1999, vol I, p. 31; G. Sassu, in Proporzioni, I, 2000, note 43 p. 94 ; M. Faietti, in 'Francesco Salviati et la Bella Maniera', actes du colloque (Rome et Paris, 1998), Rome, 2001, p. 548 ; M. Faietti, in cat. exp. Il Cinquecento a Bologna, disegni dal Louvre ..., Bologne, Pinacoteca Nazionale e Sale delle Belle Arti, 2002, p. 224-226, n° 57.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Rome, Villa Giulia, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Pan - Bacchus - Silène - Jules III, pape + - Caro, Annibale+
Sujets : bacchanale - MYTHOLOGIES - Festin des dieux - Animal, tortue - Animal, porc-épic
Techniques : encre brune - lavis brun - papier bleu - pierre noire - rehauts de blanc - mis au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 378