Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VASARI Giorgio


Ecole florentine

Descente de Croix

Vers 1539/1540

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2094, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII643
MA632

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.I, U328

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
VASARI Giorgio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
VASARI Giorgio

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après VASARI Giorgio
C. Monbeig Goguel, 1972

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur traits de pierre noire. Repris à la plume et à l'encre brune. Collé en plein.
H. 00,451m ; L. 00,299m

HISTORIQUE :
E. Jabach ; Inventaire de 1695, [fol. 86], n° 173 (B; Py, n° 789) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, paraphe (variante de L. 2959), numérotation à la sanguine : 173 et f. f. (L. 960 a) ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.83, chap. : Ecole florentine, carton 5. (...) Num¿ro : 632. Nom du ma¿tre : Vasari, Giorgio. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 6. D¿signation des sujets : Une descente de croix. Dessin à la plume. Dimensions : H. 46,5 x L. 30cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 20francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié.] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Identifié par P. Barocchi ('Vasari pittore', Florence, 1964, n° 7, repr.) comme une première pensée pour le tableau du maître-autel de l'église du monastère de Camaldoli, réalisé par l'artiste dans les années 1539-1540. Selon C. Monbeig Goguel, les nombreuses variantes du dessin par rapport à la peinture posent des doutes sur cette identification (in 'Giorgio Vasari : dessinateur et collectionneur', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 1965, n° 2); sans compter qu'une analyse du style laisse plutôt penser qu'il s'agit d'une reprise ou d'une copie d'après un dessin original du maître ('Musée du Louvre, Inventaire général des dessins italiens, I : Vasari et son temps, Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600', Paris, 1972, n° 328). Le schéma de la composition semble être inspiré par Rosso (voir C. Monbeig Goguel, 'Giorgio Vasari : dessinateur ... ', cit.). Cette oeuvre de jeunesse porte la marque et le souvenir de Donatello et Bandinelli, notamment dans les figures des femmes éplorées, ainsi que l'influence de Rosso dans la mise en page. L'hommage à Raphaël s'exprime par la figure de la Vierge évanouie. Par rapport à la peinture, les variantes sont peu nombreuses. Le saint, ébauché à gauche, sera totalement repensé, sous l'influence de 'l'Extase de sainte Cécile' de Raphaël, alors dans l'église de San Giovanni in Monte. (L. Frank & S. Tullio Cataldo in cat. d'exp. 'Giorgio Vasari', Paris, musée du Louvre, 2011-2012, n°1)

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Camaldoli, Monastère de Camaldoli, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte - Nicodème, saint - Joseph d'Arimathie, saint - Jésus-Christ - Vierge Marie - Jean l'Evangéliste, saint - Bandinelli, Baccio+ - Donatello+ - Rosso Fiorentino+ - Raphaël, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Déposition de Croix
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 349