Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 08/10/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

UCCELLO Paolo


Ecole florentine

Figure sphérique herissée de pointes acérées

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1969, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21269
MA12560

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à UCCELLO Paolo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
UCCELLO Paolo

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de UCCELLO Paolo
B. Degenhart et A. Schmitt, 1968

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pinceau et lavis brun, stylet, compas. Doublé.
H. 00,268m ; L. 00,248m

HISTORIQUE :
F. Baldinucci; traces de double filet brun ; cartouche rapporté en haut au centre: Paolo Uccello ; Ier volume de sa collection, p. 17 (Paolo Uccello) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Décrit et attribué à Paolo Uccello par Giorgio Vasari ('Le Vite..., éd. Milanesi, 1906, p. 205), ce dessin a été considéré par B. Degenhart et A. Schmitt ('Corpus der italienischen zeichnungen 1300-1450', I, Berlin, 1968, n° 316) comme une feuille d'un élève ou d'un collaborateur de cet artiste. Rapproché par M. Salmi ('Commento al coro della chiesa di San Francesco a San Sepolcro', in Commentari, Florence, Rome, vol. XXIII, n° 4, 1972, p. 361 et note n° 10) d'un icosaèdre de la marqueterie en marbre du sol de l'église de San Marco, à Venise, décoré par Paolo Uccello à partir de 1425. Voir aussi : H. Damisch, 'Traité du trait', cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 1995, n° 25 et p. 108-113 ; P. Roccasecca, 'Tra Paolo Uccello e la cerchia sangallesca : la costruzione prospettica nei disegni di mazzocchio conservati al Louvre e agli Uffizi' in 'La Prospettiva : fondamenti teorici ed esperienze figurative dall'Antichità al mondo moderno', Atti del convegno internazionale di studi, Istituto Svizzero di Roma, Florence, 1998, p. 133-144. Cette feuille, avec l'Inv. 1970, faisait partie de la collection Baldinucci. Lire aussi M. E. de Luca in cat. d'exp. 'Le printemps de la Renaissance. La sculpture et les arts à Florence', Paris, Musée du Louvre, 2013-2014, n° VII.12, p. 420.

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Venise, Basilica San Marco, oeuvre en rapport
Techniques : encre brune - lavis brun - pinceau - stylet - compas - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 323