Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/03/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

POERSON Charles le Père


Ecole française

Le Parnasse

Vers 1645/1647

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1905, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII23695
MA12588

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1639

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
POERSON Charles le Père
N. Sainte Fare Garnot

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
TESTA Pietro

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après QUILLERIER Noël
Pierre Rosenberg, 1989
QUILLERIER Noël
M. Fumaroli
Attribué à DORIGNY Michel
A. F. Blunt (note ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur papier crème. Mise au carreau à la pierre noire, trace d'encadrement à la plume et encre brune sur le côté droit. Doublé, déchirure en bas au centre. Collé en plein.
H. 00,207m ; L. 00,259m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1693, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12588.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Cent [101] [[au crayon / sous le chiffre "cent"]] cartons et feuilles dont quatre cartons à deux dessins, et un à quatre, un à cinq et un à six. 116 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] [117] [[au crayon / sous le chiffre "116"]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Traditionnellement attribué à Pietro Testa, ce dessin a été identifié comme un original de Charles Poërson le Père par N. Sainte Fare Garnot [voir in cat. exp. Charles Poerson (1609-1667), Metz, Musée de la Cour d'Or, 1997, n° 29], qui a confirmé le rapprochement de la feuille du plafond peint pour la chambre de la Maréchale de la Meilleraye, toujours en place à l'hôtel de l'Arsenal à Paris, qui avait été déjà proposé par M. Fumaroli (in cat. exp. 'L'inspiration du poète de Poussin : essai sur l'allégorie du Parnasse', Paris, Musée du Louvre, 1989, n° 64). Ce même auteur, qui attribuait la feuille à Noël Quillerier (1594-1669), tandis que P. Rosenberg y voyait une copie d'après cet artiste (voir in Ibidem), reconnaissait dans cette composition un épithalame : Apollon et les Muses couronnent les armes des deux familles qui s'unissent, La Meilleraye et Cossé-Brissac, et une partie des Muses accompagne la fête par un concert. La datation du plafond serait alors à fixer dans les années qui suivirent ce mariage (1637), peut-être en 1645-1647 - Ibidem. (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1639, p. 405.) Lire aussi M. Cojannot-Le Blanc in cat. exp. 'Peupler les cieux. Les plafonds parisiens au XVIIe siècle', Paris, musée du Louvre, 2014, n° 4.

INDEX :
Collections : Lenglier, P. - Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Parnasse, Mont, Paris, Hôtel de l'Arsenal, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon - Muses - Cossé-Brissac, famille+ - La Meilleraye, la Maréchale de+ - La Meilleraye, la Maréchale de, oeuvre en rapport - La Meilleraye, Maréchal de+ - Cossé-Brissac, Marie de+
Sujets : MYTHOLOGIES - Apollon et les Muses - Parnasse - épithalame
Techniques : encre brune - lavis brun - papier crème - pierre noire - collé en plein - mis au carreau - doublé - mise au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 313