Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

TEMPESTA Antonio


Ecole florentine

Attaque d'une ville et mêlée de cavaliers

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1854, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII26038
MA12611

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.III W472

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à TEMPESTA Antonio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire. Collé en plein.
H. 00,213m ; L. 00,382m

HISTORIQUE :
P. Crozat ? montage (LBS O66) - Ch.-P.- J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, sur le montage, en bas à gauche: [Tempesta], à droite: 'Ecole florentine et au verso: Bataille à la plume lavé d'encre de la / Chine. - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12611.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 25. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont un carton à trois dessins. 102 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Voir : F. Viatte 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, III : Dessins toscans XVIè-XVIIIè siècles, vol. I : 1560-1640', Paris, 1988, n° 472.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Sujets : cavalier - Bataille
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 305