Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/04/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SIGNORELLI Luca


Ecole florentine

Homme nu entourant les épaules d'un autre homme avec son bras gauche

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1799, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII21399
MA12560

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SIGNORELLI Luca

TECHNIQUES :
Pierre noire sur papier mis au carreau. Collé en plein.
H. 00,412m ; L. 00,266m

HISTORIQUE :
F. Baldinucci; traces de simple filet brun ; 1er volume de sa collection, p.130 (Luca Signorelli) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1806

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : [[p. 1605]] Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son [[p. 1606]] ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
B. Berenson ('Le dessins de Signorelli', dans Gazette de Beaux Arts, 1932, I, p. 208, n. 2509 H 7 ) a rapproché ce dessin de la 'Résurrection' au dôme d'Orvieto (fresque exécutée par Signorelli entre 1500 et 1504). Autres dessins en relation avec le même cycle à : Bayonne (Musée Bonnat, n. 48, 1297), Berlin (Kupferstichkabinett, inv. 5091), Dijon, Dresde (Kupferstichkabinett), collection Harewood à Harewood, Londres (British Museum, Inv. 1885-5-9-4-1, 1945-7-13-10, 1946-7-13-219), Paris (Louvre, RF 45, Inv. 1794 ; Ecole de Beaux Arts), Rotterdam (Musée Boymans), Windsor Castle (Inv. 170) et Florence (Galleria degli Uffizi, n. 15017 F, n. 18708 F, n. 1246 E). Cette étude, exposée au Louvre en 1866, a certainement été vue par Paul Cézanne qui en a copié la partie droite à deux reprises (Bâle et Berlin). Le musée Granet d'Aix-en-Provence conserve aussi un croquis des jambes du personnage de gauche.

INDEX :
Collections : Baldinucci, Filippo
Lieux : Windsor, Windsor Castle, The Royal Library, oeuvre en rapport, Bayonne, Musée Bonnat, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Berlin, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Rotterdam, Museum Boymans van Beuningen, oeuvre en rapport, Orvieto, Duomo, Cappella San Brizio, oeuvre en rapport, Dresde, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport, Aix-en-Provence, Musée Granet, oeuvre en rapport, Dijon+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Bâle, Kupferstichkabinett, oeuvre en rapport
Personnes : Cézanne, Paul, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Résurrection des morts, de Luca Signorelli
Techniques : pierre noire - mis au carreau

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 293