Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/06/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GERHARD Hubert


Ecole flamande

Une nymphe assise, de dos, tenant de la main droite un vase étrusque

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1666, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII26282
MA12613

Numéros de catalogue :
Flamands F695.BIS

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GERHARD Hubert
R. Bacou

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
Attribué à SALVIATI Francesco
PORTA Giuseppe

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
ECOLE DE PRIMATICCIO ET ECOLE DE FONTAINEBLEAU
G. Monnier, 1965

TECHNIQUES :
Camaïeu à l'huile brun violet, sur papier préparé à l'ocre rouge-violacé. Rehauts de blanc. Traits d'encadrement à la plume et à l'encre brune. Collé en plein.
H. 00,191m ; L. 00,189m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1696, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12613.Maîtres divers. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 27 [8] [[à l'encre en partie effacé]]. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont un carton à deux dessins. 101 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Autrefois donné à Giuseppe Salviati par Saint-Morys (Labbé et Bicart-Sée, 1987, p. 188), à un anonyme italien par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis classé parmi les feuilles attribuées à Francesco Salviati par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été donné à Hubert Gerhard par R. Bacou (voir son pendant, INV 8770 ; G. Monnier, 1965, n° 166; voir aussi Starcky, 1988, n° 36). La figure correspond à la vue postérieure de l'une des sculptures ornant la 'Fontaine d'Auguste', sur la place Perlach de la ville de Augsbourg (Allemagne). La fontaine lui fut commandée par les notables augsbourgeois en 1589, pour laquelle il reçut des paiements de 1100 et 1800 Gulden en 1590 et 1591 ; installée en 1594, elle fut rapidement célèbre et gravée dès 1598 par Lucas Kilian d'après un dessin de F. Aspruk (Starcky, 1988, n° 35 ; cat. exp. Augsbourg, 1980, I, n° 215). Les statues bordant le bassin et la position de la naïade paraissent inspirées de celles bordant la Fontaine de Neptune d'Ammanati à Florence (Starckyn, 1988, n° 35). Pour une étude du même modèle vu de face, voir INV 8770 (voir aussi Bonnefoit, 1994, n° 27). Bibliographie : R. Bonnefoit, dans cat. exp. Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, n° 27 J. Labbé, L. Bicart-Sée, 'La collection Saint-Morys au Cabinet des Dessins du Musée du Louvre (II) : Répertoire des dessins', Paris, 1987, p. 188 G. Monnier in cat. exp. Le seizième siècle européen, Paris, Musée du Louvre, 1965, n° 166 E. Starcky, "Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du nord. Ecoles allemande, des Anciens Pays-Bas, flamande, hollandaise et suisse XVe-XVIIIe siècles. Supplément aux inventaires publiés par Frits Lugt et Louis Demonts", Paris, 1988, n° 36

INDEX :
Collections : Anonyme (LBS montage 121) - Saint-Morys
Lieux : Augsbourg, Fontaine d'Auguste, oeuvre en rapport, Augsbourg, place Perlach, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Auguste, empereur+
Sujets : nymphe - fontaine
Techniques : camaïeu de brun-violet - rehauts de blanc - papier préparé à l'ocre rouge-violacé

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 270