Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SALVIATI Francesco


Ecole florentine

Femme étendue à terre près d'un livre, et tenant une banderolle

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1657, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1140
MA1104

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t.I, U157

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SALVIATI Francesco
Inspiré par BUONARROTI Michelangelo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FLORENTIN
Attribué à SALVIATI Francesco

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis brun, rahauts de blanc. Collé en plein.
H. 00,282m ; L. 00,437m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 485 ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 485 (Francesco Salviati) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : quatre cent quatrevingt cinq ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 485 Une femme couché aupres d'un livre figure entiere a la piere de mine lavé ombré et rehaussé sur de papier rous de 19 1/2 pouce de long sur 13 1/2 pouce de haut dudit [de Francisco Salviati]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.145, chap. : Ecole florentine, carton 9. (...) Num¿ro : 1104.Idem [[ Dessins de maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 51. D¿signation des sujets : L'Etude personnifiée. Dessin lavé sur crayon et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 39 x L. 21,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 21 avril 1828 à M. de Cailleux pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
Selon Ph. Costamagna ['L'étude d'après les maîtres et le rôle de la copie dans la formation des artistes à Florence au XVIè siècle', in 'Disegno', Actes du colloque (Rennes, Musée des Beaux-Arts, 9-10 novembre 1990), Rennes, 1991, p. 53] il s'agit d'une copie d'après l'Aurore' de Michel-Ange à la Chapelle Médicis (Florence, San Lorenzo), tandis que C. Monbeig Goguel ('Inventaire général des dessins italiens, I : Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600, Vasari et son temps', Paris, 1972, n° 157) y a vu plutôt une dérivation de l'Hercule de Michel-Ange. A rapprocher d'autres dessins similaires conservés à Londres [British Museum, 1946-7-13-519, voir N. Turner, 'Florentine Drawings of the Sixteenth Century', cat. exp. (Londres, British Museum, 1986), p. 182] et à Malibu ( The J. Paul Getty Museum, 86.GB.574, voir G. R. Goldner, L. Hendrix, ' European Drawings. 2 : Catalogue of the Collections. The J. Paul Getty Museum, Malibu, 1992, n° 43, repr.) La figure, remployée à plusieurs reprises, a été utilisée à l'identique pour la 'Sibylle persique' dans la décoration anonyme de la salle des Sibylles du palais Della Valle à Rome [S. Beguin, in 'Francesco Salviati (1510-1563) ou la Bella Maniera', cat. exp. (Rome, Villa Médicis / Paris, Musée du Louvre, 1998), Milan, Paris, 1998, n° 65 - sous signalisation de Ph. Costamagna ; cf. C. Monbeig Goguel, 'Inventaire...', cit.].

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Malibu, J. Paul Getty Museum, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Florence, San Lorenzo, Cappelle Medicee, oeuvre en rapport, Rome, Palazzo della Valle, oeuvre en rapport
Personnes : Aurore - Hercule+ - Sibylle
Sujets : Sibylle Persique
Techniques : lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 269