Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/02/2007 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

FRAGONARD Jean Honoré


Ecole française

Portrait du fils du peintre, Alexandre-Evariste

Vers 1789/1790

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 41196, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
FRAGONARD Jean Honoré

TECHNIQUES :
Pierre noire. Collé en plein sur carton (diamètre : 15,4 cm). Effet de trompe l'oeil au lavis gris à droite, sur le montage, dépassant sur le dessin. Inscription au verso, à la plume et à encre brune : Fragonard fils - peintre. Restauré en 1996
Forme : ronde
H. 00,128m ; L. 00,128m

HISTORIQUE :
Théophile Fragonard - Huot-Fragonard, vente, Paris, 19 mai 1876, partie du n° 26 - Camille Groult, puis Jean Groult, sa vente, Paris, 24 mai 1955, n° 125 - René Hinzelin, Paris - Don de la Société des Amis du Louvre en 1985, avec les RF 41191 à 41197. Le cadre en velours rouge est rangé dans le casier A4 et le fond en A3 dans l'armoire en fer de la réserve des pièces encadrées.
Dernière provenance : Société des Amis du Louvre
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1985


COMMENTAIRE :
A. Ananoff (L'oeuvre dessiné de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)I, 1961, n° 103 - J.P. Cuzin (Fragonard, Paris, Milan, 2003, n° 45, repr. pl. 45) souligne que P. Rosenberg (1987, n° 294) et M. Roland-Michel (1996, p. 441-442) sont en désaccord sur l'âge que peut avoir ici le petit Alexandre-Evariste, né en octobre 1780. Cinq ans, huit ans ? Huit ou neuf ans, comme le pense M. Roland-Michel, paraissent raisonnables, ce qui daterait le dessin de 1789 ou 1790. Le trait est particulièrement vif et décidé.

INDEX :
Collections : Groult, Camille - Groult, Jean - Fragonard, Théophile - Huot-Fragonard - Hinzelin, René
Personnes : Fragonard, Alexandre-Evariste
Sujets : portrait
Techniques : lavis gris - pierre noire - collé en plein

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 31, p. 20