Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 20/07/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PAJOU Augustin


Ecole française

Statue de la Comédie

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 29097, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B14

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PAJOU Augustin

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à PAJOU Augustin

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
PAJOU Augustin
Jean Christophe Baudequin (bloc-notes de l'Inventaire)

TECHNIQUES :
Sanguine. Traits d'encadrement à la sanguine (en partie découpé) et à la plume et encre noire. Collé en plein sur un montage ancien. Restauré en 1997
H. 00,308m ; L. 00,218m

HISTORIQUE :
Vraisemblablement collection M.J.F Mahérault, sa vente, Paris, 27 mai 1880, n° 239 - Mme A. Godillot ; legs en 1929, sous réserve d'usufruit et entré en 1938 (L. 1886 a).
Dernière provenance : Godillot, Alexis
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1938


COMMENTAIRE :
Statue de femme debout, de face : la Comédie. Cette belle figure féminine dessinée à la sanguine, tenant deux masques - d'où son identification traditionnelle à Thalie, la muse de la Comédie - a été précédée par un autre dessin de Pajou, également à la sanguine mais d'une exécution plus nerveuse. L'aspect plus achevé, plus rond du dessin du Louvre ne semble pas être celui d'une copie : simplement un dessin réalisé autrement, obéissant à une autre conception. Le premier était-il une esquisse préparatoire, et le second un dessin de présentation ? (Louvre, 1997-1998) 'Un dessin de la même figure fait aussi à la sanguine, mais où l'indication de la niche est moins précisément définie, a figuré dans une vente, à Londres (Christie's, 12 avril 1983, n° 150, repr.).' (C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 14, p. 18.). Il est probable que cette feuille soit liée à l'un des plus importants projets de l'artiste, la décoration de l'Opéra Royal à Versailles en 1768-70. Pajou est l'auteur de la plus grande partie du décor toujours en place. On lui connaît deux autres dessins représentant des Muses, la 'Musique' conservée dans la collection Jeffrey Horvitz à Boston, et Terpsichore, muse de la danse, conservée à la National Gallery of Art de Washington, dessins dont la technique, les dimensions et l'exécution sont similaires. (Cat. d'exp. 'Renaissance to Revolution. French drawings from the National Gallery of Art', Washington, 2009-2010, n° 97)

INDEX :
Collections : Mahérault - Godillot, Alexis
Lieux : Washington, National Gallery of Art, oeuvre en rapport, Boston, Collection Horvitz, oeuvre en rapport, Londres, Christie's, oeuvre en rapport, Versailles, Opéra royal, Versailles, Opéra royal, oeuvre en rapport
Personnes : Thalie
Sujets : Allégorie de la Comédie
Techniques : encre noire - sanguine - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 25, p. 453