Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/04/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

OSTADE Adriaen van


Ecole hollandaise

Un paysan dansant et un violoneux, dans une salle d'auberge

Vers 1644

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 29046, Recto

Numéros de catalogue :
Hollandais H515.-1

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
OSTADE Adriaen van

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun et gris sur une esquisse à la pierre noire. Cadre doré Louis XIV.
H. 00,145m ; L. 00,231m

HISTORIQUE :
Au verso du montage, étiquettes indiquant que ce dessin provient de la collection Esdaille, vente Christie's Londres, 1840. Acheté en 1895 de Gretor (?) marque Esdaille, à l'angle inférieur droit du dessin.
Dernière provenance : Gay, Walter, Mme
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1941


COMMENTAIRE :
B. Schnackenburg situe ce dessin autour de 1644, un an après l'entrée d'Isaac van Ostade à la guilde de saint Luc de Haarlem ('Adriaen van Ostade, Isack van Ostade : Zeichnungen und Aquarelle', Hambourg, 1981, I, n° 521). Il existe à l'Albertina une variante moins achevée de cette composition, dans laquelle la fenêtre est occultée par un rideau, ce qui modifie l'éclairage de la scène. Notre feuille s'en démarque par un remarquable effet de contre-jour, les silhouettes des deux protagonistes se détachant devant l'embrasure lumineuse de la fenêtre qui projette leur ombre sur le sol au premier plan. Isaac reprend ici un procédé utilisé par son frère dans l'un de ses premiers dessins, signé et daté 1636, représentant un couple de danseurs en contre-jour, peut-être lui-même inspiré par des œuvres de Rembrandt. Cette feuille n'en est pas moins caractéristique de la manière d'Isaac, en particulier dans la notation des ombres par de fines hachures obliques et de larges plages de lavis brun. Au verso, la rapide ébauche d'un paysage à la pierre noire évoque le vif intérêt d'Isaac pour la représentation d'extérieurs, une inclination qui le distingue de son frère aîné, Adriaen van Ostade. (O. Savatier Sjöholm in cat. exp. 'Dessiner le quotidien. La Hollande au Siècle d'or', Paris, musée du Louvre, 2017, n° 66) Voir aussi : B. Schnackenburg, 'Adriaen van Ostade, Isack van Ostade : Zeichnungen und Aquarelle', Hambourg, 1981, I, n° 521. E. Starcky, 'Musée du Louvre. Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Suppléments aux inventaires publiés par Frits Lugt et Louis Demonts', Paris, 1988, n° 263.

INDEX :
Collections : Esdaile, William - Gay, Walter - Gretor - Greebe, F. W.
Techniques : encre brune - lavis brun - lavis gris - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 25, p. 445